Monde

Dbeibeh invite le Qatar à participer à la Conférence sur la stabilité en Libye

- C'est ce qui ressort de la première visite du chef du Gouvernement libyen à Doha

1 23   | 07.10.2021
Dbeibeh invite le Qatar à participer à la Conférence sur la stabilité en Libye

Libyan

AA/ Libye

Le chef du Gouvernement libyen, Abdelhamid Dbeibeh, a invité le Qatar à participer à la Conférence sur la stabilité en Libye qui se tiendra fin octobre.

C'est ce qui ressort de la première visite de Dbeibeh à Doha, qui était accompagné du gouverneur de la Banque centrale de Libye, As-saddiq Al-Kabir, du ministre des Affaires étrangères Najla Al-Mankoush et du ministre des Finances Khaled Al-Mabrouk, selon un communiqué rendu public par le gouvernement libyen.

L'émir du Qatar a souligné que son pays sera favorable au dossier libyen et qu'il appuiera les élections à temps chaque fois qu'on le lui demandera, d'après la même source.

Le communiqué a indiqué que Dbeibeh avait invité le ministre qatari des Affaires étrangères, Mohamed bin Abderrahmen, à participer à la Conférence sur la stabilité de la Libye, à la fin de ce mois.

Il s'agira de la première conférence internationale sur la Libye à se tenir sur son territoire, à l'initiative et sous la supervision de ses autorités et avec le soutien direct des Nations unies.

Le communiqué a ajouté que les deux parties avaient souligné que toute coopération d'investissement économique bilatérale sera encouragée et suivie.

Le communiqué a également noté que la réunion avait porté sur les liens qui unissent les deux pays et sur les moyens de les renforcer et de les développer dans de nombreux domaines et programmes communs, dont la coopération dans le domaine de l'investissement et de la reconstruction.

Le Cabinet princier du Qatar a publié un communiqué relatif au contenu de la réunion, sans aborder l'invitation libyenne à la Conférence.

La Libye, pays riche en pétrole, est en proie à un conflit armé dans lequel les milices du général putschiste, Khalifa Haftar, appuyées par nombre de pays arabes et occidentaux, disputent pouvoir et légitimité au gouvernement libyen, internationalement reconnu, causant des pertes parmi les civils ainsi que d’importants dégâts matériels.

*Traduit de l'arabe par Malèk Jomni

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.