Monde

Coronavirus : la Turquie ferme temporairement ses frontières terrestres avec l'Irak

- La décision intervient alors que le nombre de cas avérés de Covid-19 en Irak est passé à 8

Mourad Belhaj   | 01.03.2020
Coronavirus : la Turquie ferme temporairement ses frontières terrestres avec l'Irak

Ankara

AA / Ankara / Gozde Bayar

La Turquie a temporairement fermé ses frontières terrestres avec l'Irak en raison de l'épidémie de coronavirus qui s'y est produite, a annoncé samedi le ministère turc des Transports et des Infrastructures.

"Nos passages frontaliers terrestres avec l'Irak ont été temporairement fermés pour les véhicules et les voyageurs", a déclaré le ministère sur Twitter.

Le nombre de cas de contamination au coronavirus, officiellement connu sous le nom de Covid-19, est passé à huit en Irak.

Le virus a été détecté pour la première fois à Wuhan, en Chine, dans la province du Hubei en décembre dernier.

Le nombre de morts dans le monde a atteint 2,872, la Chine étant la plus touchée, avec 80 mille cas confirmés.

L'Organisation mondiale de la santé a déclaré que l'épidémie était une urgence sanitaire internationale et a déclaré que le niveau de risque mondial restait élevé.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın