Monde

COP 15 : les Chefs d’Etats adoptent ‘’l'Appel d'Abidjan’’ pour lutter contre la désertification et la sècheresse

Ekip   | 10.05.2022
COP 15 : les Chefs d’Etats adoptent ‘’l'Appel d'Abidjan’’ pour lutter contre la désertification et la sècheresse

Abidjan

AA/Abidjan/Fulbert Yao

Les chefs d'État et de gouvernement réunis à Abidjan, en Côte d'Ivoire, ont adopté ‘’l'Appel d'Abidjan’’, qui exhorte à accorder la plus haute priorité à la question de la sécheresse et à la protection des terres, selon le communiqué final publié mardi.

Cet Appel a été adopté lors du Sommet des Chefs d'État tenu en amont de l'ouverture de la 15e session de la Conférence des Parties (COP15) à la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification (UNCCD).

Selon le communiqué final, l'appel à l'action des dirigeants vient en réponse à un avertissement sévère de la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification (CNULCD) selon lequel jusqu'à 40 % de toutes les terres libres de glace sont déjà dégradées, avec des conséquences désastreuses pour le climat, la biodiversité et les moyens de subsistance.

Le statu quo entraînera, d'ici 2050, la dégradation de 16 millions de kilomètres carrés (presque la taille de l'Amérique du Sud), avec 69 gigatonnes de carbone émises dans l'atmosphère. Mais la restauration des terres contribuerait à réduire le nombre estimé de 700 millions de personnes susceptibles d'être déplacées par la sécheresse d'ici 2030.

Le Secrétaire exécutif de la Convention, Ibrahim Thiaw, a souhaité que « les décisions que les pays prennent à la COP15 doivent être transformationnelles, et non progressives, pour parvenir à la restauration des terres et à la résilience à la sécheresse auxquelles le monde aspire ».
Il a en outre assuré que chaque unité monétaire investie dans la restauration des terres peut générer jusqu’à 30 fois sa valeur. Au niveau mondial, jusqu’à 50 points de PIB pourraient ainsi être gagnés d’ici 2050, a dit Ibrahim Thiaw. Il a invité l'ensemble des chefs d'Etat et de gouvernement à la mobilisation collective en prenant ''le virage maintenant. Et de manière décisive''.

La Côte d’Ivoire abrite, du 09 au 20 mai 2022, la COP 15, autour du thème « Restauration des terres dégradées et agriculture du futur ». La rencontre de haut niveau réunit 5000 délégués et 1000 experts, en provenance de 197 pays.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın