Monde

Conférence de Berlin sur la Libye : Priorité à la solution politique, selon Mike Pompeo

Le secrétaire d'État américain a exprimé son espoir de voir rouvrir les installations pétrolières libyennes fermées.

Mourad Belhaj   | 20.01.2020
Conférence de Berlin sur la Libye : Priorité à la solution politique, selon Mike Pompeo

Germany

AA / Berlin

Le secrétaire d'État américain Mike Pompeo a qualifié sa participation à la conférence de Berlin sur la Libye de "fructueuse", affirmant qu'il s'était concentré pendant la conférence sur la recherche d'une "solution politique" à la crise libyenne.

C’est ce qui ressort d’un Tweet publié par Pompeo après avoir quitté le siège de la conférence dans la capitale allemande, Berlin.

"J'ai eu des discussions fructueuses avec mes homologues à Berlin et je me suis concentré sur la recherche d'une solution politique en Libye", a-t-il déclaré

Et d’ajouter : "les États-Unis sont aux côtés du peuple libyen qui cherche à construire un avenir sûr, exempt de violence et d'ingérence étrangère."

Les médias ont également indiqué que Pompeo espérait voir rouvrir les installations pétrolières libyennes fermées.

Les participants à la conférence de Berlin ont convenu de prendre des mesures globales pour parvenir à une solution politique au conflit libyen, selon une déclaration finale signée par 16 pays et organisations, aux côtés des parties à la crise en Libye.

Ils ont également accepté de travailler au renforcement des institutions centrales en Libye et de revenir à un processus politique dirigé par l'ONU pour ramener la paix dans le pays.

Parmi les faits saillants de la déclaration finale de la conférence, on peut citer: l’appel à adhérer à la résolution des Nations Unies interdisant les exportations d'armes vers la Libye (n ° 1970 de 2011) et à déployer des efforts internationaux pour renforcer le contrôle de l'embargo sur les armes, ainsi que l’appel aux parties libyennes et à leurs partisans à mettre fin aux actions militaires

Les parties signataires ont également souligné la nécessité de créer un comité international de suivi, sous les auspices des Nations Unies, pour poursuivre la coordination entre toutes les parties participant à la conférence et se réunir mensuellement.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.