Monde

Cisjordanie: Un jeune Palestinien blessé à la tête par les balles de l'armée israélienne

- Lors d'affrontements dans la ville de "Beita"

1 23   | 16.06.2021
Cisjordanie: Un jeune Palestinien blessé à la tête par les balles de l'armée israélienne

Quds

AA / Ramallah

Un jeune Palestinien a été touché à la tête par les balles des soldats israéliens, mercredi, dans le nord de la Cisjordanie.

Par voie de communiqué, le ministère palestinien de la Santé a qualifié la blessure du jeune homme de ''critique''.

Et la même source de préciser que "la victime a été transférée à l'hôpital gouvernemental Rafidia de Naplouse" pour recevoir les soins nécessaires.

Un témoin oculaire a déclaré à l'Agence Anadolu que le jeune homme a été blessé lors "d'une manifestation organisée par les habitants de la ville de Beita, au sud de Naplouse, pour protester contre l'installation d'un avant-poste de colonisation sur leurs terres de Jabal Sabih".

''Se trouvant dans un état grave, il été admis au bloc opératoire à son arrivée à l'hôpital, suite à un arrêt cardiaque pendant un moment'', a-t-il ajouté.

Des journalistes et des activistes ont partagé sur les réseaux sociaux les photos de la victime gisant au sol dans une mare de sang avant son transfert à l'hôpital.

De son côté, l'armée israélienne a affirmé, dans un communiqué, qu'un de ses soldats "a observé la présence de dizaines de Palestiniens s'approcher d'une force en mission de sécurisation, dans l'avant-poste de Givat Avitar", une colonie construite sur des terres palestiniennes dans la ville de Beita , au sud de Naplouse.

L'armée a ajouté : ''L'un des Palestiniens a couru vers le soldat et lui a lancé un objet suspecté d'être un engin explosif, qui a détonné près de lui''.

"Le soldat n'a fait que riposter et procédé à l'arrestation du suspect. Il a lancé des tirs en l'air et sur le Palestinien en question, suite à quoi, une blessure a été signalée'', a poursuivi le communiqué.

Aucun blessé n'a été enregistré parmi les forces israéliennes, selon la même source.

La ville de "Beita" est le théâtre d'affrontements quasi-réguliers qualifiés de "troubles nocturnes", en signe de protestation contre l'installation d'un avant-poste de colonisation sur leurs terres à Jabal Sabih.

Des estimations israéliennes et palestiniennes indiquent qu'il y a environ 650 000 colons dans les colonies de Cisjordanie, y compris à Jérusalem occupée, qui vivent dans 164 colonies et 124 avant-postes coloniaux.

* Traduit de l'arabe par Hajer Cherni

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın