Monde

Cisjordanie : l'armée israélienne bloque l'entrée d'un village palestinien

Un bulldozer israélien a fermé l'entrée du village d'Osrin, au sud de Naplouse, avec des monticules de terre

1 23   | 17.07.2021
Cisjordanie : l'armée israélienne bloque l'entrée d'un village palestinien

Ramallah

AA/Ramallah

L'armée israélienne a fermé, vendredi, l'entrée d'un village palestinien avec des remblais de terre, dans le nord de la Cisjordanie occupée.
Le correspondant de l'Agence Anadolu, citant des sources locales a rapporté, qu'un bulldozer militaire israélien, accompagné de forces de l'armée d'occupation israélienne, a fermé la seule entrée du village d'Osrin avec des remblais de terre, au sud du gouvernorat de Naplouse (nord).

Il a ajouté que l'armée israélienne a fermé cette entrée pendant plus d'un mois et a été rouverte hier, jeudi, pour une journée, avant d'être à nouveau fermée.

L'armée israélienne ferme généralement les entrées des villages palestiniens et leur impose une politique de punition collective, affirmant que les jeunes Palestiniens jettent des pierres sur les colons et les voitures de l'armée, selon le correspondant de l'Agence Anadolu.

Des affrontements ont éclaté, vendredi, dans le village d'Osrin, entre des jeunes palestiniens et l'armée israélienne, en signe de protestation contre l'implantation d'un avant-poste de colonisation au mont de "Sabih" dans la ville de Beita, au sud de Naplouse.

Depuis plusieurs mois, la ville de "Beita" est le théâtre de manifestations quasi-quotidiennes, dénonçant l'établissement d'un avant-poste de colonisation sur le "mont Sabih".
Bien que l'armée israélienne ait évacué les colons de l'avant-poste le 2 juillet, les Palestiniens continuent leur mouvement de colère, refusant qu'elle soit à tout prix sous le contrôle militaire israélien et exigeant en ce sens la restitution des terres à leurs propriétaires.

Ces dernières semaines, 4 Palestiniens de la ville de "Beita" ont été tués et des dizaines blessés, la plupart à balles réelles, lors d'affrontements avec les forces d'occupation.
Les Palestiniens organisent, chaque vendredi, des manifestations contre les colonies et le mur de séparation dans plusieurs villages et villes de Cisjordanie.

Les estimations israéliennes et palestiniennes indiquent qu'il y a environ 650 000 colons dans les colonies de Cisjordanie, y compris Jérusalem occupée, qui vivent dans 164 colonies et 116 avant-postes.

* Traduit de l'arabe par Hajer Cherni

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın