Monde

Cisjordanie: 47 Palestiniens blessés lors d'affrontements avec l'armée israélienne

- Dont la plupart d'entre eux ont été asphyxiés après avoir inhalé du gaz lacrymogène

1 23   | 18.06.2021
Cisjordanie: 47 Palestiniens blessés lors d'affrontements avec l'armée israélienne

Ramallah

AA / Ramallah

Des affrontements avec l'armée d'occupation israélienne ont fait 47 blessés parmi les Palestiniens ce vendredi, dans la ville de Beita, au sud de la ville de Naplouse, dans le nord de la Cisjordanie, après une marche de protestation contre les colonies israéliennes.

Le Croissant-Rouge palestinien (non gouvernemental) a déclaré dans un communiqué parvenu à l’Agence Anadolu : "Nos équipes ont traité jusqu'à ce moment (à 14 h 11 heure locale, 11 h 11 GMT) 47 blessés à la suite d'affrontements avec l'armée d'occupation israélienne à Beita."

Et d’ajouter : "42 asphyxies par gaz, 5 blessures par balles métalliques recouvertes de caoutchouc, qui ont causé des fractures à deux personnes".

La Société a souligné que "la plupart des blessures ont été soignées sur place par le Croissant-Rouge, et 3 cas ont été transférés à l'hôpital".

Plus tôt dans la journée du vendredi, des témoins oculaires avaient déclaré à l'Agence Anadolu que l'armée d'occupation avait tiré un barrage de grenades lacrymogènes et de gaz poivré sur les manifestants à l'entrée ouest de la ville, provoquant des asphyxies.

Des dizaines de Palestiniens ont participé à la prière du vendredi à un carrefour reliant la ville à la ville de Naplouse, en réponse à une invitation des comités de coordination des factions dans le gouvernorat de Naplouse, le Comité pour résister au mur et aux colonies (affilié à l'Organisation de libération de la Palestine) et les institutions et activités locales "pour rejeter les implantations à Jabal Sabih".

L'armée d'occupation israélienne avait fermé la plupart des routes menant à la ville de "Beta", plus tôt dans la journée, avec des monticules de terre, pour empêcher la participation des Palestiniens des villages voisins à la marche, selon ce que des militants ont posté sur les réseaux sociaux.

"Beita" est le théâtre de marches quasi-permanentes refusant d'établir un avant-poste de colonisation appelé "Avitar" sur leurs propres terres à "Jabal Sabih", dont la superficie est estimée à 840 dunams (un dunam équivaut à 1 000 mètres carrés).

Ces dernières semaines, 4 Palestiniens de la même ville de "Beta" ont été tués et des dizaines d’autres blessés, la plupart par des balles réelles, lors d'affrontements avec les forces d'occupation.

Les estimations israéliennes et palestiniennes indiquent qu'il y a environ 650 000 colons dans les colonies de Cisjordanie, y compris Jérusalem occupée, qui vivent dans 164 colonies et 116 avant-postes.

* Traduit de l’arabe par Mounir Bennour.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın