Monde

Chili : Poursuite des manifestations antigouvernementales

- Alors qu'il couvrait la manifestation, un cameraman de l'Agence Anadolu (AA) a été touché par une balle en caoutchouc tirée par la police pour disperser les manifestants

Mourad Belhaj   | 03.03.2020
Chili : Poursuite des manifestations antigouvernementales

Buenos Aires

AA / Muhammed Emin Canik / Buenos Aires

Au Chili, les manifestations antigouvernementales, qui durent depuis octobre dernier, se sont poursuivies dans diverses régions du pays.

Mardi, des affrontements ont eu lieu entre la police et des manifestants pour protester contre le gouvernement du président Sebastian Pinera, dans la capitale Santiago et dans d'autres régions du pays.

Les manifestants se sont rassemblés sur la place d’Italie dans la capitale, incendiant et bombardant la police de pierres et d'autres objets.

Les forces de sécurité ont riposté en tirant des balles en caoutchouc et des gaz lacrymogènes et en utilisant des canons à eau pour disperser les manifestants.

Au cours de sa couverture des manifestations, le cameraman d'AA, Yusuf Can Sarikaya, a été touché à la poitrine par une balle en caoutchouc tirée par la police et a été soigné par du personnel médical à proximité du site des manifestations.

Les manifestations ont éclaté le 18 octobre après une hausse de 4% des prix des transports, qui a été suspendue par la suite.

Les manifestations se sont transformées en protestations anti-gouvernementales et en violences, au cours desquelles au moins 23 personnes ont été tuées, des milliers ont été blessées et plus de 9 mille personnes arrêtées par la police, selon les statistiques officielles.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın