Monde

Canada : La Chine mène un génocide contre les Turcs ouïghours

- Plus de 3 millions de citoyens ouïghours, minorité turcophone et musulmane vivent l'un des plus grands génocides, dans la province chinoise du Xinjiang.

1 23   | 22.10.2020
Canada : La Chine mène un génocide contre les Turcs ouïghours

Canada

AA / Toronto

Une Commission du Parlement canadien a déclaré que les persécutions subies quotidiennement par les Ouïghours et la communauté turque dans la province du Xinjiiang (Turkestan oriental) est un véritable massacre, comme l'affirme la Convention des Nations Unies sur le génocide.

Dans un communiqué rendu public, la Sous-commission des droits de l'Homme et du développement international du Parlement canadien, a condamné l'injustice à laquelle fait face les Ouïghours et les turcophones.

"Le gouvernement communiste mène des persécutions quotidiennes et des répressions violentes. Il s'agit d'un massacre perpétuel, comme le définit la Convention des Nations Unies sur le génocide", indique le communiqué.

Selon la même source, depuis 2017 plus de 3 millions d'Ouïghours, de Kazakhs, de Kirghizes et de la minorité turcophone seraient détenus dans des camps d'internement dans conditions difficiles. Une politique que mène la Chine pour éradiquer leur culture, leurs traditions et leur mode de vie.

En effet, des centaines de milliers de femmes ouïghoures et turques ont subi des stérilisations forcées et près de 500 000 enfants ouïghours et turcs ont été séparés de leur famille. De nombreux témoignages font, aussi, état de pressions: des tortures psychologiques et physiques, abus sexuel, famine et travail forcé.

La Commission du Parlement canadien appelle, à cet égard, le gouvernement à condamner ce génocide, à sanctionner les autorités chinoises et à travailler avec les organisations multilatérales pour un accès facile à la région.

La Commission a également demandé au gouvernement canadien de soutenir les ONG qui travaillent activement sur cette question. Ainsi, de soutenir les ONG qui travaillent activement sur cette question.

Il est à noter que cette Commission est, désormais, le premier Comité parlementaire de la communauté internationale à reconnaître les persécutions quotidiennes menées par la Chine au Turkestan oriental comme génocide.

*Traduit de l'arabe par Hajer Cherni

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın