Monde

Blinken : Washington "reconnaissant au Qatar" pour ses efforts en Afghanistan

- Lors d'une conférence de presse à Doha, le Secrétaire d'État américain a réitéré la coopération de son pays avec le Qatar et la Turquie afin de redémarrer l'aéroport de Kaboul

Mennatallah H. H. M. Said A.   | 07.09.2021
Blinken : Washington "reconnaissant au Qatar" pour ses efforts en Afghanistan

Qatar

AA / Doha

Le Secrétaire d'État américain, Antony Blinken a exprimé, mardi, la gratitude de son pays pour sa contribution au sauvetage de milliers de vies en Afghanistan, notant que "l'évacuation n'aurait pas été accomplie sans le Qatar".

C'est ce qui ressort d'une conférence de presse à laquelle ont assisté les ministres des Affaires étrangères et de la Défense du Qatar et des États-Unis dans la capitale qatarie, Doha, pour discuter des derniers développements en Afghanistan.

"Washington est profondément reconnaissant au Qatar pour sa contribution au sauvetage de milliers de vies en Afghanistan, sans lequel nous n'aurions pas pu procéder à l'évacuation", a déclaré Blinken.

Il a également affirmé que les États-Unis "coopèrent avec le Qatar et la Turquie pour redémarrer les vols civils à l'aéroport de Kaboul".

"Les États-Unis ont réussi à évacuer 6 000 Américains de l'aéroport de Kaboul, a précisé Blinken. Il en reste une centaine qui n'ont pas encore décidé de partir."

Par ailleurs, le Secrétaire d'État américain a appelé les Taliban à permettre à quiconque veut quitter l'Afghanistan de le faire.

"Nous œuvrons à aider les ressortissants américains et nos collaborateurs afghans pour quitter l'Afghanistan", a-t-il dit, avant de durcir le ton contre le mouvement, soulignant que la communauté internationale "surveille ce qu'il fait et non pas ce qu'il prononce".

Lors de la conférence, le Secrétaire américain à la Défense, Lloyd Austin a souligné que son pays "reste déterminé à renforcer la coopération avec le Qatar".

Il a également noté que Washington "restera toutefois déterminé à empêcher toute menace en provenance d'Afghanistan".

Lundi, l'émir du Qatar, Cheikh Tamim bin Hamad Al-Thani a discuté avec les Secrétaires américains d'État et de la Défense, à propos des derniers développements en Afghanistan.

Les deux responsables américains sont arrivés, hier lundi, à Doha pour une visite qui s'achève, demain mercredi.

Plusieurs pays ont intensifié leurs pourparlers avec Doha depuis que le mouvement Taliban a pris le contrôle de la quasi-totalité de l'Afghanistan en août, y compris la capitale Kaboul, parallèlement à la dernière étape du retrait militaire américain qui s'est achevé à la fin du mois.

*Traduit de l'arabe par Hajer Cherni

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın