Monde

Blinken: « Les sanctions américaines contre l'Iran resteront en vigueur »

-Le secrétaire d'État des États-Unis s'attend à ce que les sanctions restent en vigueur contre l’Iran même s'il se conforme aux termes de l'accord nucléaire.

Abduljabbar Aburas   | 08.06.2021
Blinken: « Les sanctions américaines contre l'Iran resteront en vigueur »

Washington

AA/ États-Unis

Le secrétaire d'État des États-Unis, Antony Blinken, a déclaré mardi que les sanctions américaines resteraient en vigueur contre l’Iran même s’il se conforme aux termes de l'accord nucléaire.

C’est ce qui ressort des déclarations du chef de la diplomatie américaine lors d’une audition tenue mardi devant le Sénat, selon la chaîne américaine « Al-Hurra ».

« Même si l’Iran se conforme au Plan d’action conjoint (JCPOA), des centaines de sanctions resteraient toujours en vigueur, notamment celles imposées par l'administration Trump », a déclaré Blinken.

« Nous ne savons pas si l'Iran est capable et disposé à revenir dans le giron du JCPOA », a-t-il ajouté.

L'Iran et les puissances mondiales entameront, le 10 juin dans la capitale autrichienne, Vienne, un sixième cycle de pourparlers qui pourraient conduire à la levée des sanctions économiques imposées par Washington sur les exportations de pétrole iranien.

Les pourparlers de Vienne ont commencé début avril dans le but de relancer l'accord nucléaire entre l'Iran et les grandes puissances, après le retrait de l'administration de l'ancien Président américain Donald Trump, en 2018.

À la suite de son retrait de l’accord sur le nucléaire iranien, Washington a imposé des sanctions économiques à Téhéran en août 2018, suivies d’un tour de vis contre le pétrole iranien en novembre de la même année.

Concernant l'aide américaine aux Palestiniens, Blinken a noté que le prochain budget de son département permettra de renforcer le partenariat des États-Unis au Moyen-Orient avec Israël et la Jordanie et d'apporter une aide au peuple palestinien.

Le chef de la diplomatie américaine avait révélé fin mai dernier, lors d'une visite au Moyen-Orient, que les États-Unis vont fournir une aide de plus de 360 ​​millions de dollars aux Palestiniens.

Au sujet de l'Afghanistan, Blinken a souligné que l'administration américaine « fait tout ce qui est en son pouvoir pour aider environ 18 000 Afghans qui ont demandé des visas pour se rendre aux États-Unis », soulignant la nécessité pour Washington de « prêter main-forte à ceux qui l'ont aidé en Afghanistan ».





*Traduit de l’arabe par Majdi Ismail





Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın