Monde

Anonymous révèle l’appartenance au KKK de plusieurs sénateurs et maires des Etats-Unis

Anonymous affirme qu’il révélera, le 4 novembre, l’identité de 1000 membres du l’organisation raciste et suprématiste blanche, Klu Klux Klan, grâce à des informations recueillies à travers un compte Twitter piraté.

Barry Eitel,Saida Charafeddine   | 03.11.2015
Anonymous révèle l’appartenance au KKK de plusieurs sénateurs et maires des Etats-Unis

Connecticut

AA/San Francisco (Etats-Unis)/ Barry Eitel 

Plusieurs hauts responsables américains, dont des sénateurs, ont nié, lundi, les affirmations faisant état de leurs liens ou de leur appartenance à l’organisation raciste Klu Klux Klan.

Le collectif «Anonymous», réseau international d’activistes et de hacktivistes, a publié les informations personnelles de personnalités qui, selon lui, font partie du Ku Klux Klan (KKK), un groupe de propagande haineuse fondé après la Guerre de sécession aux Etats-Unis.

Près de 60 numéros de téléphone et plus d’une vingtaine d’adresses e-mail de membres présumés de l’organisation suprématiste blanche ont été dévoilés jusqu’à maintenant.

Parmi les personnalités énumérées figurent les sénateurs républicains Thom Tillis, John Cornyn, Johnny Isakson et Dan Coats.

Apparaissent également dans la liste les maires de plusieurs grandes villes telles que Knoxville (Etat du Tennessee), Lexington (Etat du Kentucky), Norfolk (Etat de Virginie), et Fort Wayne (Etat de l’Indiana).

«A ceux qui posent des questions: Je n’ai jamais été affilié au Ku Klux Klan et je déplore toute forme de discrimination raciale» a, pour sa part, déclaré le sénateur Coats, sur Twitter.

Anonymous a publié une déclaration dans laquelle il affirme qu’il révélera, le 4 novembre, l’identité de 1000 membres du KKK grâce à des informations recueillies à travers  un compte Twitter  affilié au KKK qui a été piraté.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.