Monde

Algérie / Feux de forêts : le bilan des décès s’alourdit

- Le corps sans vie d'une personne portée disparue a été découvert lundi.

Lassaad Ben Ahmed   | 27.06.2022
Algérie / Feux de forêts : le bilan des décès s’alourdit

Algeria

AA / Alger / Aksil Ouali

Le bilan des feux de forêts dans la région de Sétif (est algérien) passe à trois morts, après la découverte, ce lundi matin, du corps sans vie d’un homme porté disparu depuis dimanche après-midi.

Un précédent bilan communiqué par les services de la protection civile algérienne faisait état de deux morts et 23 blessés.

L’homme disparu, selon la radio locale de Sétif (radio régionale) était un militaire, en l’occurrence Chahb El Ain Ahmed, qui a pris part à l’extinction de cet incendie. Son corps calciné a été retrouvé, selon la même source, au milieu de la forêt ravagé par les flammes.

Pour rappel, deux incendies se sont déclenchés, dimanche après-midi, dans la forêt de Harbil. Ils se sont vite propagés sous l’effet des vents violents et d’une forte chaleur. Les flammes se sont étendus jusqu’aux villages voisins de Ras El Faid et Shrigat.

L’origine de ces incendies reste pour l’instant inconnue, mais selon un responsable local cité par des médias locaux, la cause serait «les dépotoirs anarchique des communes de Harbil et de Hammam Guergour ».

Pour venir à bout de ces feux, il a fallu la mobilisation des services de la commune, des éléments de la protection civile et des membres de l’armée nationale populaire (ANP), dont la caserne est basée dans la montagne du village Ras El Faid.

Les équipes de la protection civile de la commune de Bougaa, de Bejaia et de Bordj Bou Arreridj (départements limitrophes de Sétif) ont été appelés en renfort pour parvenir à stopper l’incendie qui a réduit en cendre 150 hectares de végétation.

Dans une déclaration à l’APS, le chargé de communication à la direction de la Protection civile, le capitaine Ahmed Lamamra, a précisé que cette surface est constituée de buissons, de vergers de jeunes figuiers et d’oliviers, de broussailles de chênes verts et de pins d’Alep.

Selon le même responsable, l’incendie est actuellement sous contrôle, précisant que les opérations de lutte contre les flammes se sont poursuivies dans la matinée d’aujourd’hui.

Il a indiqué que de grands moyens humains et matériels des unités de la Protection civile de la wilaya de Sétif, des deux colonnes mobiles de Sétif et de M’Sila, des éléments de l’Armée nationale populaire (ANP) et de citoyens bénévoles appuyés par les moyens d’intervention aérien.

Le bombardier d’eau russe, loué il y a quelques jours par les autorités du pays, a indiqué le capitaine Lamamra, était arrivé dimanche après-midi à l’aéroport 8 mai 1945 d’Ain Arnat (Ouest de Sétif) pour participer à la lutte contre ces feux.

Le Nord algérien, rappelons-le, connaît, à chaque période estivale, des incendies ravageurs, dont le plus meurtrier est celui enregistré, en été 2021 à Tizi Ouzou, en Kabylie (100 km à l’est d’Alger) qui s’est soldé par des dizaines de morts, des centaines de blessés et d’importants dégâts matériels.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın