Monde

Alexander Novak, vice-Premier ministre russe: "La Turquie est un partenaire important pour la Russie"

- "La Turquie fait partie des 7 pays avec lesquels la Russie commerce le plus", a-t-il notamment mentionné.

Emre Gürkan Abay, Dmitri Chirciu   | 30.07.2021
Alexander Novak, vice-Premier ministre russe: "La Turquie est un partenaire important pour la Russie"

Moskova

AA / Moscou

Le vice-Premier ministre russe, Alexander Novak, s'est exprimé lors du Forum d'affaires Turquie-Russie organisé par le Conseil des relations économiques extérieures (DEIK) à Moscou, la capitale de la Russie.

Évaluant les relations entre la Russie et la Turquie, Novak a souligné que les relations bilatérales se situent au niveau du "partenariat" et de "l'amitié".

Tout en notant que les deux pays ont mis en œuvre des projets communs dans de nombreux domaines, il a rappelé que le projet de gazoduc de TurkStream et les projets de centrale nucléaire d'Akkuyu (NGS) ont été mis en œuvre dans le domaine de l'énergie.

Les relations commerciales entre la Turquie et la Russie se sont développées, a constaté Alexander Novak, qui a ajouté : "c'est le domaine le plus important dans le développement des relations entre nos pays. Du point de vue de notre coopération dans le domaine du commerce et du développement de projets d'investissement, la Turquie est un partenaire important pour la Russie. La Turquie fait partie des 7 pays avec lesquels la Russie commerce le plus."

- "Nous sommes en faveur des entreprises turques qui investissent dans l'économie russe"

Rappelant que le président Recep Tayyip Erdogan et le président russe Vladimir Poutine se sont fixés pour objectif d'augmenter le volume des échanges bilatéraux à 100 milliards de dollars, Aleksander Novak a déclaré que ce chiffre avait diminué au cours de la période de la pandémie de Covid-19.

"L'année dernière, le volume des échanges bilatéraux était d'environ 20 milliards de dollars. Au premier semestre de cette année, ce chiffre a augmenté de près de 40%. Maintenant, la dynamique de l'économie s'améliore", s'est-il félicité.

"Ces négociations sont très importantes pour échanger des points de vue et déterminer l'orientation de nouveaux domaines de coopération", a-t-il précisé.

Novak a martelé que plus de 3 000 entreprises turques opèrent dans divers domaines en Russie, ajoutant que le pays est favorable à l'investissement dans son économie.

Novak a noté qu'il existe également un potentiel de coopération entre les deux pays dans les secteurs de l'informatique, des navires et de l'aviation.

* Traduit du turc par Alex Sinhan Bogmis

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.