Monde

Afghanistan : La sécheresse met en péril la vie de 7 millions de personnes

- Selon la FAO

Hend Abdessamad   | 29.08.2021
Afghanistan : La sécheresse met en péril la vie de 7 millions de personnes

Tunis

AA / Ümit Dönmez


L'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) a appelé, samedi, à une amplification urgente de l'aide humanitaire internationale alors que l'Afghanistan continue d'être durement touché par la sécheresse.


Soulignant, dans un communiqué, que la « sécheresse s'aggrave et menace les moyens de subsistance de plus de 7 millions de personnes qui dépendent de l'agriculture ou de l'élevage », le Directeur général de la FAO, QU Dongyu, a rapporté que « beaucoup de ces personnes font déjà partie des 14 millions de personnes - un Afghan sur trois - qui souffrent d'une grave insécurité alimentaire et ont besoin d'une aide humanitaire d'urgence » [1].


Attirant l'attention sur la menace pesant sur « les agriculteurs et les propriétaires de bétail [qui] ne doivent pas être oubliés dans la crise humanitaire actuelle », QU Dongyu a fait savoir qu'« un soutien agricole urgent est désormais essentiel pour contrer l'impact de la sécheresse et l'aggravation de la situation dans les vastes zones rurales d'Afghanistan dans les semaines et les mois à venir ».


Expliquant cette aggravation par « la combinaison d'une grave sécheresse, des impacts économiques liés à la Covid-19 et les migrations généralisées [principalement internes, NDLR] ayant durement touché les communautés rurales afghanes », l’institution onusienne a appelé la communauté internationale à apporter un soutien d'urgence au pays durement touché, « en particulier [à] ses agriculteurs et ses éleveurs, qui sont l'épine dorsale de l'économie du pays ».


« Si nous ne parvenons pas à aider les personnes les plus touchées par la sécheresse aiguë, un grand nombre dans certaines régions sera contraint d'abandonner ses fermes et sera déplacé », a précisé le directeur général soulignant que « cela menace d'aggraver encore l'insécurité alimentaire et constitue une nouvelle menace pour la stabilité de l'Afghanistan ».

La FAO a évoqué un déficit de financement de 18 millions de dollars pour soutenir son plan de réaction à la sécheresse en Afghanistan.


« La FAO vise à aider 250 000 familles d'agriculteurs vulnérables - quelque 1,5 million de personnes - pour la prochaine campagne de blé d'hiver », a précisé l'institution onusienne.


Soulignant l'urgence de la situation, Richard Trenchard, représentant de la FAO en Afghanistan a précisé que « la fenêtre d'opportunité pour fournir cette assistance se referme rapidement. ».


« Nous devons agir avant qu'il ne soit trop tard », a déclaré Trenchard prévenant que « si les agriculteurs ne peuvent pas obtenir les semences dont ils ont un besoin urgent d'ici fin septembre ou début octobre, la saison du blé d'hiver échouera. Ce sera un désastre pour des millions d'Afghans, agriculteurs et consommateurs », a noté le représentant de la FAO en Afghanistan rapportant que « la récolte actuelle devrait être inférieure de 20 % à celle de 2020 et de 15 % à la moyenne en raison de la grave sécheresse. Il a souligné que la « prochaine campagne de semis de blé d'hiver sera cruciale pour empêcher une nouvelle détérioration de la sécurité alimentaire du pays et protéger les moyens agricoles de subsistance, le pilier de millions de personnes à travers le pays ».


Notes :

[1] Afghanistan : Une personne sur trois souffre de faim et d'insécurité alimentaire selon le PAM – Agence Anadolu – 21 août 2021

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın