Monde

Abbas: nous recourrons à nos propres options si l'occupation continue d’exercer sa tyrannie sur les Palestiniens

- Lors d’une conférence de presse conjointe avec le président tunisien, Kaïs Saïed, au Palais présidentiel de Carthage.

Adel Bin Ibrahim Bin Elhady Elthabti   | 08.12.2021
Abbas: nous recourrons à nos propres options si l'occupation continue d’exercer sa tyrannie sur les Palestiniens

Tunisia

AA/Tunis

Le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, a déclaré mercredi que son pays « recourra prochainement à ses propres options et mesures, si les autorités d'occupation continuent d’exercer leur tyrannie et leurs pratiques hostiles à l’encontre du peuple palestinien ».

Abbas s’exprimait lors d'une conférence de presse conjointe avec le président tunisien, Kaïs Saïed, au Palais présidentiel de Carthage, diffusée sur la page officielle Facebook de la Présidence tunisienne.

« Le Conseil central de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP) se réunira dans un mois pour prendre des décisions en faveur de notre peuple », a déclaré le haut responsable palestinien.

Et Mahmoud Abbas d’ajouter « Nous n'avons plus la force d'attendre ou de supporter quoi que ce soit, et les décisions que nous prendrons s’inscrivent dans le cadre de la légitimité internationale ».

« Nous n'accepterons plus la poursuite de l'apartheid à l’encontre de notre peuple (le régime d'apartheid) et de l'occupation israélienne de notre terre, comme nous n'accepterons non plus les agressions visant l'identité du peuple de Jérusalem », a déclaré Abbas.

« Cependant, nous tendons la main pour la paix conformément à la légitimité internationale que nous avons acceptée, mais qu’ils (Israël) ne l'ont pas acceptée », a soutenu le haut responsable palestinien.

Au sujet des affaires intérieures palestiniennes, Abbas a souligné « Nous continuerons d’œuvrer pour l'unification de notre territoire et l’unité de notre peuple en formant un gouvernement d'unité nationale, au sein duquel toutes les parties prenantes reconnaitront la légitimité internationale ».

Abbas a exprimé son espoir que « l'Algérie et la Tunisie joueront les bons offices en faveur de l'unité nationale (palestinienne), car il est grand temps de mettre fin à cette division haineuse qui nuit à notre peuple et à notre cause », en référence aux dissensions avec le mouvement de résistance islamique « Hamas ».

Le président de l’Autorité palestinienne a entamé mardi une visite en Tunisie, d’une durée indéterminée.

Elle survient après une visite d’Etat de trois jours en Algérie, au cours de laquelle Abbas a rencontré son homologue, Abdelmadjid Tebboune. Les deux dirigeants ont discuté des développements de la cause palestinienne, des violations israéliennes contre la mosquée Al-Aqsa ainsi que de la colonisation israélienne.

Le président algérien, Abdelmadjid Tebboune, avait annoncé, lundi, lors d’une conférence de presse tenue à l’issue de son entretien avec Abbas « l’organisation prochaine d’une réunion des différentes factions palestiniennes à Alger », sans communiquer de date à ce propos.

De son côté, le président tunisien, Kaïs Saïed, a déclaré, lors de la conférence de presse conjointe avec Abbas, que « le mouvement sioniste a tenté de soustraire le droit palestinien du cercle d'intérêt du citoyen, mais il a échoué, car ce droit est ancré dans la conscience de toute personne libre dans la région arabe et dans le monde ».

Sur les dissensions interpalestiniennes, Saïed a déclaré: « Je souhaite l'unité du rang palestinien, car sa division conduit à l'affaiblissement de l’action pour la libération de la Palestine ».

« Mon intime conviction est que l'unité entre toutes les factions de la résistance de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP) permet d’ouvrir la voie à la libération de la Palestine, sans aucune ingérence dans la décision palestinienne indépendante », a déclaré le locataire de Carthage.


*Traduit de l’arabe par Majdi Ismail

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.