Monde

États-Unis : la suggestion de la Russie que deux Américains pourraient être exécutés est "consternante"

- Les autorités américaines tentent d'en savoir plus sur ces deux personnes, déclare le porte-parole du Conseil de sécurité nationale de la Maison Blanche

Servet Günerigök   | 21.06.2022
États-Unis : la suggestion de la Russie que deux Américains pourraient être exécutés est "consternante"

Washington DC

AA / Washington / Servet Gunerigok

Les États-Unis ont jugé "consternants" les propos d'un responsable russe qui a déclaré, mardi, que deux "mercenaires" américains détenus par les Russes pourraient être exécutés.

"Il est consternant qu'un fonctionnaire russe puisse ne serait-ce que suggérer l'application de la peine de mort à deux citoyens américains qui se trouvaient en Ukraine", a déclaré John Kirby, porte-parole du Conseil de sécurité nationale de la Maison Blanche, lors d'une conférence de presse.

Ses propos répondaient à ceux du porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, qui a déclaré que les deux "mercenaires" américains capturés par les forces dissidentes de la région de Donetsk, dans les zones de combat en Ukraine, pourraient être condamnés à mort.

"Nous parlons de mercenaires qui ont mis en péril la vie de nos militaires. Et pas seulement les nôtres, mais aussi celles des militaires de la République populaire de Donetsk (RPD) et de la République populaire de Louhansk (RPL). C'est de cela qu'on les accuse : d'être des mercenaires", a déclaré Peskov lors d'une conférence de presse tenue à Moscou.

Le porte-parole du Kremlin a rappelé que les termes de la Convention de Genève sur les prisonniers de guerre ne s'appliquent pas aux mercenaires.

Le sort des captifs sera déterminé par un tribunal de la République populaire autoproclamée de Donetsk, a-t-il ajouté.

Kirby a déclaré que les autorités américaines tentent d'en savoir plus sur ces deux individus.

La semaine dernière, les médias britanniques ont affirmé qu'Alexander Drueke et Andy Huynh avaient été capturés près de la ville ukrainienne de Kharkiv.

La Russie n'a ni confirmé ni infirmé ces informations.


* Traduit de l’Anglais par Mourad Belhaj

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın