Monde, Journal de l'Islamophobie

France : Fatih Sarikir, président de Milli Gorus France reçoit à son tour des menaces de mort

1 23   | 17.04.2021
France : Fatih Sarikir, président de Milli Gorus France reçoit à son tour des menaces de mort

France

AA/Paris/Fatih KARAKAYA

Fatih Sarikir, président du de la Confédération Islamique du Millî Görüs a annoncé, samedi, avoir reçu une lettre de menace de mort à son domicile.

« Je dénonce avec force cette lettre de menace de mort que j’ai reçu à titre personnel », explique le président de la Confédération qui regroupe plus de 70 mosquées en France.

Signée par « ACTION FRANCE », la lettre s’adresse personnellement au président.

« Vous êtes clairement au service de l’islamisme turc qui a déclaré la guerre à la France », accuse ainsi l’auteur de la lettre.

Accusant « les minorités » de vouloir imposer « la religion de haine et chasser les Français de leur pays », l’auteur exprime clairement une volonté de passer à l’acte :

« Soyez sûr que cela ne se fera pas sans flots de sang dans votre camp ».

Des officiers derrière la lettre ?

Par ailleurs, l’auteur de la menace sous-entend que leur groupe est composé de « jeunes officiers, sous-officiers et hommes du rang des troupes parachutistes, de marine, blindées ». Il explique, aussi, que ces hommes « très entrainés et stationnés en France ou en opération extérieure veulent défendre notre patrie et notre identité française ».

L’auteur prévient également que ces militaires « passeront à l’action avant qu’il ne soit trop tard ».

La lettre termine par « ! VIVE LA France ! » avec un drapeau français.

Dépôt de plainte

« J’exprime, ma grande indignation et mon effroi face à la montée récente des atteintes touchant la communauté musulmane », poursuit Fatih Sarikir.

Il rappelle aussi que « les tags racistes et anti-musulmans sur les murs des mosquées, les tentatives d’incendies, les menaces et les injures anti-musulmanes se multiplient ».

« Ainsi se galvanisent les extrémistes racistes de tout bord, de leurs menaces de mort au passage à l’acte il n’y a qu’un pas », relève-t-il.

Enfin, face à cette situation délétère, il « appelle à un sursaut et à une prise de conscience collective ».

Sarikir annonce aussi « qu’il a déposé une plainte ».

Multiplication des actes islamophobes

Depuis les discussions sur « la loi confrontant les principes républicains », les actes islamophobes se multiplient en France. Plusieurs mosquées comme celle de Eyyub Sultan à Strasbourg ou Avicenne de Rennes ont été taguées. En outre, la mosquée Arrahma de Nantes a été visée par une tentative d’incendie alors que la mosquée de Mans a été menacée par un néonazi.

De même la journaliste, Nadiya Lazzouni a reçu une lettre de menace à son domicile.

Certains internautes ont dénoncé les menaces de mort à l’encontre de Fatih Sarikir et constatent « la monté de l’Islamophobie et de Turcophobie en France ».

D’autres accusent le gouvernement « de semer la haine et craignent des passages à l’acte »



Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın