Monde, Journal de l'Islamophobie

France: deux femmes voilées agressées à proximité de la Tour Eiffel

-Une enquête pour « violences volontaires » aggravées par le caractère raciste de l’agression, a été ouverte après que deux femmes voilées ont été poignardées dimanche à proximité de la Tour Eiffel

Feiza Ben Mohamed   | 22.10.2020
France: deux femmes voilées agressées à proximité de la Tour Eiffel

France
AA/Nice/Feïza Ben Mohamed


Une enquête pour « violences volontaires » aggravées par le caractère raciste de l’agression, a été ouverte après que deux femmes voilées ont été poignardées à proximité de la Tour Eiffel, selon une information révélée mercredi par la presse française.

Le procureur a requis le placement en détention des deux auteures.

Le 18 octobre, alors qu’elles se promenaient en famille sur les Champs de Mars, à proximité de la Tour Eiffel, deux cousines, ont été poignardées.

Selon le média en ligne "Là-bas si j’y suis" les victimes ont été sommées par deux femmes, de retirer leurs voiles.

Ces dernières leur ont asséné plusieurs coups de couteau.

Si dans un premier temps, les enquêteurs avaient qualifié les faits de « tentative d’homicide volontaire », le chef d’accusation a finalement été requalifié en « violences volontaires » et le caractère raciste et islamophobe de l’attaque a également été retenu.

Dans une interview au même média, l’une des témoins présente, indique que l’altercation a débuté lorsqu’elles ont demandé à deux femmes de tenir leurs chiens en laisse, car les enfants en avaient peur.

« On est chez nous » leur ont alors rétorqué les deux propriétaires des chiens, avant que la tension ne monte d’un cran supplémentaire.

Cette agression intervient quelques jours après la terrible décapitation d’un professeur d’histoire à Conflans Sainte-Honorine, pour avoir montré à ses élèves des caricatures.

D’après Arié Alimi, l’avocat des victimes cité par la Voix du Nord, « elles sont satisfaites de l’ouverture d’une information judiciaire et du caractère raciste retenu mais considèrent qu’il s’agit d’une tentative d’homicide ».

Il affirme par ailleurs qu’il « est indéniable que ces faits sont liés au défoulement politique et laïciste contre les musulmans depuis l’attentat de Conflans-Sainte-Honorine ».
Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın