Afrique

Un avion libyen atterrit à l'aéroport du Caire

-Pour la première fois depuis des années.

Malek Jomni   | 02.03.2021
Un avion libyen atterrit à l'aéroport du Caire

Istanbul

AA/ Tripoli

Un avion libyen a atterri, mardi, à l'aéroport du Caire pour la première fois depuis des années, transportant le ministre libyen des Affaires étrangères, Mohamed Taha Siala et 216 autres passagers.

L'ambassade de Libye au Caire a déclaré, dans un communiqué publié sur sa page Facebook, que Siala avait inauguré, mardi, la ligne aérienne entre les aéroports du Caire et de Mitiga à Tripoli.

"L'avion de Libyan Airlines a atterri, mardi, à l'aéroport du Caire pour la première fois depuis des années", a ajouté le ministère.

Selon le communiqué, le ministre est monté à bord d'un avion de "Libyan Airlines" transportant 216 autres passagers et les autorités égyptiennes leur ont permis d'entrer en Égypte, via l'aéroport du Caire.

"Le vol Tripoli-Le Caire s'installe dans le cadre de la mise en œuvre des accords conclus entre le gouvernement d'entente nationale (internationalement reconnu) et le gouvernement égyptien afin de renforcer les relations bilatérales, dans l'intérêt des deux peuples", lit-on dans le même communiqué.

Il n'a pas été possible d'obtenir des commentaires des autorités aéroportuaires du Caire au sujet du communiqué de la Libye, dans l'immédiat.

Selon les médias libyens, Siala participera à une réunion ministérielle de la Ligue des États arabes, pour discuter notamment de la question palestinienne.

Le chargé d'affaires de l'ambassade de Libye au Caire, Tarek Al-Houij, a fait savoir que les horaires hebdomadaires des vols seront bientôt communiqués et que les autorités de l'aviation civile des deux pays parachèveront toutes les procédures techniques qui s'y rapportent, d'après l'ambassade.

La compagnie aérienne "Libyan Airlines" avait annoncé, en février, la reprise de ses vols entre Tripoli (ouest de la Libye) et Alexandrie (nord de l'Egypte) sans que le Caire ne le confirme.

Siala avait discuté, le mois dernier, avec une délégation diplomatique égyptienne, à Tripoli, des procédures relatives à la réouverture, après des années de fermeture, de l'ambassade du Caire en Libye. Des discussions officielles des deux côtés avaient, en effet, eu lieu au sujet du développement des relations entre les deux pays voisins.

Le soutien de l'Égypte à la milice de Haftar a suscité des tensions entre Tripoli et Le Caire, avant que les relations ne s'améliorent suite à la fin du conflit libyen.

Une autorité exécutive provisoire a été élue, le 5 février, pour gérer le pays et préparer les élections législatives et présidentielles.

*Traduit de l'arabe par Malèk Jomni

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.