Afrique

Tunisie / Saloua Smaoui : "La lutte contre la pauvreté est notre priorité"

Saloua Smaoui, épouse du candidat à la présidentielle, actuellement en détention, Nabil Karoui, a déclaré que l'une des priorités du programme électoral de leur parti, est de lutter contre la pauvreté à travers la mise en place d'une économie forte

1 23   | 29.09.2019
Tunisie / Saloua Smaoui : "La lutte contre la pauvreté est notre priorité" ( Nacer Talel - Anadolu Ajansı )

Ankara

AA/Sfax (Tunisie)/Bassam Ben Dhaou

Saloua Smaoui, épouse du candidat à la présidentielle, actuellement en détention, Nabil Karoui, a déclaré que l'une des priorités du programme électoral de leur parti, est de lutter contre la pauvreté à travers la mise en place d'une économie forte.

C'est ce qui ressort du discours prononcé samedi par S. Smaoui, à l'occasion d'un meeting populaire tenu à Sfax, au sud de la Tunisie et consacré à la présentation du volet économique et social du programme électoral de "Au cœur de la Tunisie", en présence des membres du Bureau politique du Parti.

"Nous travaillons sur notre projet électoral depuis trois ans, avec honnêteté, confiance et bonheur. Un projet qui repose sur l'affirmation de la souveraineté nationale, l'instauration d'un pacte national contre la pauvreté et la réalisation d'une révolution économique et technologique dans le pays", a-t-elle ajouté.

Et de poursuivre: "Nabil cherche à promulguer une nouvelle constitution axée sur l’économie, basée sur la libéralisation de l'énergie, la création de la richesse et la modernisation de l'administration."

S. Smaoui a déclaré à l'auditoire que son mari "salue tous les Tunisiens et leur dit qu'il demeure fort et qu'il sera bientôt libéré de prison".

Le 23 août dernier, les autorités tunisiennes ont arrêté Nabil Karoui, suite à une plainte déposée contre lui par une ONG locale l'accusant de "corruption", ce qu'il continue à nier par la voix de son avocat.

L'épouse du candidat incarcéré a poursuivi déclarant "Nabil vous dit que les élections législatives sont notre priorité et que nous devons réussir, pour concrétiser notre projet et apporter le changement que nous souhaitons à la Tunisie."

Elle a estimé que son mari était "le premier prisonnier politique en Tunisie depuis la révolution de 2011, ils l'ont emprisonné injustement et il paye aujourd'hui le prix du changement que connaîtra demain le système judiciaire, qui ne doit plus être un moyen de répression et de fraude".

Elle a expliqué: "Bien que Nabil Karoui soit en prison, nous avons battu des partis dits traditionnels et des personnalités qui sont au gouvernement (sans les mentionner)".

Des élections législatives se tiendront en Tunisie le 6 octobre, au cours desquelles 15 737 candidats, se présentant sur 1507 listes dans les 33 circonscriptions, se disputeront les 217 sièges du Parlement.

L'instance Supérieure Indépendante pour les Élections (ISIE) avait annoncé, le 17 septembre, que le candidat indépendant Kaïs Saïd, professeur de droit constitutionnel, s'était qualifié pour le second tour de l'élection présidentielle avec 18,4% des voix, suivi de Nabil Karoui avec 15,58%.

Le 13 Octobre devrait être la date du scrutin pour le second tour de l'élection présidentielle entre Saïd et Karoui.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın