Afrique

Tunisie : Le ''Musée de la Démocratie'' au cœur de la nouvelle technologie

-L'Instance Supérieure Indépendante pour les Élections (ISIE) a organisé, mercredi, en partenariat avec la Fondation Internationale pour les Systèmes Électoraux (IFES), une conférence de presse sous le thème ''Musée de la Démocratie''.

Hajer Cherni   | 23.12.2020
Tunisie : Le ''Musée de la Démocratie'' au cœur de la nouvelle technologie ( Yassine Gaidi - Anadolu Ajansı )

Tunisia

AA/Tunis/Hajer Cherni

Un projet inédit baptisé ''Musée de la Démocratie'' a été présenté lors d'une rencontre entre des membres de l’Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE) et de la Fondation internationale pour les systèmes électoraux (IFES), tenue mercredi à Tunis.

Le « Musée de la Démocratie » est un musée mobile qui fournit des informations civiques et électorales aux citoyen-ne-s tunisien-ne-s tunisiens en utilisant les nouvelles technologies telles que la réalité virtuelle et la réalité augmentée, indique un communiqué de l'ISIE.

"Le musée est accessible aux personnes sourdes et malentendantes avec interprétation en langue des signes ainsi qu’aux personnes malvoyantes, non-voyantes, les analphabètes et les personnes ayant des troubles d’apprentissage en fournissant une technologie de lecteur d’écran ; une forme de technologie d’assistance qui affiche le contenu du texte et des images sous forme de discours, poursuit la même source.

"Comment parler démocratie de manière différente?"; c'est ainsi que le directeur de l'IFES, Nicolas Kaczorwski, a commencé sa présentation en parlant d'implanter la culture démocratique au sein de cette jeune démocratie qu'est la Tunisie.

Dans une déclaration accordée à l'Agence Anadolu, le directeur de l'IFES a souligné "qu'il est de plus de plus difficile de parler démocratie en Tunisie, pour la bonne et simple raison, que les citoyens tunisiens sont préoccupés par un contexte difficile ponctué par les problèmes socio-économiques ou encore le chômage".

"C'est de là qu'est née, en effet, l'idée de créer un projet compatible avec les normes numériques de notre époque", a-t-il ajouté.

« Le ''Musée de la Démocratie'' est un musée inclusif. Il s'agit d'une initiative de la Fondation Internationale pour les Systèmes Électoraux, en coopération avec l'Instance Supérieure Indépendante pour les Élections (ISIE) , qui vise à parler de ''démocratie'', sans passer par les moyens traditionnels à l'instar de la radio ou la télévision », explique-t-il.

Kaczorwski a, par ailleurs, souligné que "cette technologie offre une perspective attrayante pour les jeunes, qui utilisent de plus en plus les smartphones et suivent de près le monde de la High-Tech'.

« Grâce à ce projet, on va élucider ce terme à travers la télé-réalité virtuelle ou la réalité augmentée afin d'expliquer ce qu'est devenue la démocratie en Tunisie», a-t-il poursuivi.

Tous les citoyens tunisiens sont concernés par ce musée, car il est accessible aux personnes sourdes et malentendantes grâce à un service interprétariat en langue des signes, ainsi qu'aux personnes malvoyantes et non-voyantes, les analphabètes et les personnes ayant des troubles d'apprentissage grâce à une technologie de lecteur d'écran.

« Cette forme de technologie permet, en effet, d'afficher le contenu du texte et des images sous forme de discours », explique-t-il.

En ce qui concerne le coût d'une telle initiative, Nicolas Kaczorwski a fait savoir que les dépenses n'étaient pas aussi énormes car ce projet ne nécessitait pas d'équipements coûteux.

« Le Musée de la Démocratie'' a coûté dans les environs de 30 mille à 60 mille dinars (11000 à 22 000 dollars) », a-t-il lancé.

Pour sa part, le président de l'ISIE, Nabil Baffoun, a salué cette initiative et a mis en lumière les différents points qui caractérisent le ''Musée de la Démocratie'', qui, selon ses propos, fournit des informations civiques et électorales aux citoyens tunisiens, en utilisant les nouvelles technologies.

Les organisateurs de cette rencontre ont passé en revue des différentes informations que l'utilisateur pourrait trouver via sa propre application gratuite sur “Google Play” et “iStore” afin de les sensibiliser et les encourager à participer à la vie publique.

S'exprimant à l'Agence Anadolu, Adel Brinsi, membre de l'ISIE, a expliqué que le but de ce musée est de promouvoir la participation des citoyens à la vie publique et aux élections, ainsi que de les sensibiliser à leurs droits politiques et civils.

« Avec la crise pandémique dans laquelle le monde est plongé, l'ISIE s'oriente vers la numérisation de ces projets », a-t-il dit.

Par ailleurs, tous les utilisateurs pourront visiter la plateforme museedelademocratie.com ou télécharger l'application ''Musée de la démocratie'', désormais disponible sur l'Apple Store et le Play Store.

Pour «former» un électeur libre de choisir et plébisciter dans la transparence et la limpidité, un musée mobile fera le tour de toutes les régions tunisiennes, afin d'instaurer une culture électorale en action, car « la Tunisie de 2010 n'est plus celle de 2020 ».




Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın