Afrique

Tunisie: le Koweït réitère son soutien aux choix du président Saïed

-Selon un communiqué de la présidence de la République Tunisienne, à l'issue d'une rencontre entre Kaïs Saïed et le ministre koweïtien des Affaires étrangères, Ahmed Nasser Al-Mohammed Al-Sabah.

Yosra Ouanes   | 22.10.2021
Tunisie: le Koweït réitère son soutien aux choix du président Saïed Présidence de la République tunisienne

Tunisia

AA/Tunis

L'Etat du Koweït a réaffirmé son « soutien aux choix du président Kaïs Saïed et sa confiance en sa capacité à surmonter les difficultés que connaît le pays, et à réaliser les aspirations du peuple tunisien ».

C’est ce qui ressort d’un communiqué publié vendredi par la Présidence Tunisienne, à l’issue d'une rencontre au Palais de Carthage, entre le président Saïed et le ministre koweïtien des Affaires étrangères, Ahmed Nasser Al-Mohammed Al-Sabah, qui a entamé une visite dans le pays, d’une durée indéterminée.

Le communiqué officiel a indiqué qu’« Al-Sabah a réaffirmé le soutien de la direction koweïtienne aux choix du président de la République (Kaïs Saïed) et sa confiance en sa capacité à surmonter les difficultés et à réaliser les aspirations du peuple tunisien ».

Le chef de la diplomatie koweïtienne a déclaré, que son pays « se félicitait de la formation du nouveau gouvernement tunisien », soulignant « sa disposition à mobiliser toute forme d’appui à la Tunisie ».

Al-Sabah a fait part également de la volonté du Koweït d’« augmenter le volume des investissements en Tunisie pour la période à venir et de diversifier le volume des échanges commerciaux ».

Le responsable koweïtien a exprimé par ailleurs l'aspiration de son pays à ce que le président de la République accepte l'invitation qui lui a été adressée pour visiter le Koweït », ajoute le communiqué.

De son côté, le président tunisien a rappelé, que « les mesures d’exception ont été décrétées pour sauver l'Etat de l'effondrement et concrétiser la volonté du peuple dans le respect total de la loi, des libertés et des droits de l’homme ».

Saïed a expliqué que « la Tunisie s'appuie principalement sur ses propres capacités nationales pour relever les différents défis auxquels elle est confrontée, et aspire également à un soutien économique et financier des pays frères et amis, tels que l'État du Koweït, afin de surmonter cette phase délicate ».

Par voie de communiqué consulté par l’Agence Anadolu, le ministère koweïtien des Affaires étrangères, a indiqué que la rencontre entre Saïed et Al-Sabah « a discuté des relations solides de fraternité qui unissent les deux pays et peuples frères et les moyens de les renforcer et de les développer dans divers domaines », sans mentionner d'autres détails à ce sujet.

La Tunisie est en proie à une grave crise politique depuis que Kaïs Saïed avait décidé le 25 juillet de révoquer le Chef du gouvernement Hichem Mechichi, geler les pouvoirs du Parlement pour une durée de 30 jours, et de lever l’immunité des députés, dans le cadre de mesures d’exception. Le chef de l’Etat avait annoncé également qu’il s’arrogeait le pouvoir exécutif avec l’aide d’un gouvernement dont il désignera le chef.

Le locataire de Carthage avait décidé le 22 septembre de supprimer l'instance provisoire de contrôle de la constitutionnalité des projets de loi, et de légiférer par décrets présidentiels.

La Tunisie s’est dotée le 11 octobre courant, d’un nouveau gouvernement composé de 24 ministres et d’une secrétaire d’Etat, dirigé par Najla Bouden Romdhane, qui a été nommée à ce poste par Kaïs Saïed, le 29 septembre dernier.


*Traduit de l’arabe par Majdi Ismail

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın