Afrique

Tunisie : lancement du dialogue national sur le plan du développement

- C'est ce qui ressort d'un communiqué rendu public par le chef du gouvernement Hichem Mechichi

Hajer Cherni   | 26.11.2020
Tunisie : lancement du dialogue national sur le plan du développement

Tunisia

AA / Tunis

Le gouvernement tunisien a annoncé, jeudi, le lancement d'un dialogue national économique et social autour de la planification du développement dans le pays.

C'est ce qui ressort d'un communiqué rendu public, jeudi, par le chef du gouvernement Hichem Mechichi suite aux mouvements de protestation et des grèves simultanés qui se sont récemment étendus en Tunisie, en raison de la crise économique et le chômage.

Mercredi, Mechichi a rencontré un certain nombre de représentants de partis politiques et de blocs parlementaires au Parlement, en présence d'Ali Kooli, ministre de l’Economie, des Finances et du soutien à l’Investissement, au palais du gouvernement à la Kasbah.

''La rencontre du gouvernement avec les politiciens et les parlementaires, s'inscrit dans le cadre du lancement du dialogue économique et social autour de la loi de finances et du plan de développement. Le but étant de renforcer la politique de concertation adoptée par le gouvernement avec les différents composants du paysage politique et parlementaire'' a indiqué le communiqué.

Et d'ajouter que seul le dialogue national pourrait sortir la Tunisie de cette crise et établir une nouvelle étape de démarrage économique, social et développemental.

Cette rencontre a connu la présence de Nabil Karoui, président du parti ''Au Cœur de la Tunisie'' (30 députés sur 217), Imed Khemiri et Anwar Maarouf du bloc du mouvement d'Ennahda ainsi que Mahdi Majdoub du mouvement Tahya Tounes (10 députés).

Mechichi a également rencontré Ayadh Elloumi, vice-président de la Commission des finances, Kheireddine Zahi, vice-président du bloc la Réforme (16 députés), et Imed Ouled Jibril du Bloc national (9 députés).

Des mouvements de protestation et des grèves simultanés, se sont récemment étendus en Tunisie, et ont touché plusieurs secteurs, pour exiger des réponses aux demandes de développement et améliorer les conditions économiques des régions de l’intérieur.

Le Forum tunisien pour les droits économiques et sociaux (FTDES), a fait état dans son rapport mensuel, d’une hausse de 16% des protestations sociales en Tunisie pour le mois d’octobre dernier, où 870 mouvements de protestation ont été enregistrés.

Le rapport a souligné que plus de 120 mouvements de protestation enregistrés le mois dernier, n’étaient pas aléatoires mais orientés pour revendiquer le développement et l’emploi.

*Traduit de l'arabe par Hajer Cherni

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın