Afrique

Tunisie : Kaïs Saïed proclamé président de la République pour un mandat de cinq ans

Parmi les voix exprimées, 2.777.931 (72.71%) ont été obtenues par Kaïs Saïed, alors que Nabil Karoui n'a récolté que 1.042.894 voix (27.29%).

Lassaad Ben Ahmed   | 17.10.2019
Tunisie : Kaïs Saïed proclamé président de la République pour un mandat de cinq ans

Tunisia

AA / Tunis

Kaïs Saïed a été proclamé officiellement président de la République tunisienne pour un mandat de cinq ans, selon les résultats définitifs du deuxième tour de la présidentielle, révélés jeudi par Nabil Bafoun, président de l'Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE).

Nabil Baffoun s'exprimait lors d'une conférence de presse tenue à Tunis, jeudi.

Les résultats définitifs ont été révélés par le président de l'Isie suite à l'expiration du délai légal des recours. Aucun recours n'est parvenu au tribunal administratif jusqu'à mercredi 16 octobre. L'adversaire de Kaïs Saïed à la présidentielle, Nabil Karoui, avait déclaré, mercredi qu'il ne s'opposerait pas aux résultats préliminaires annoncées le 14 octobre courant.

Lors de son intervention, Nabil Baffoun a rappelé les chiffres relatifs au vote, lors du deuxième tour de la présidentielle, le 13 octobre.

Sur un total de 7.014.566 électeurs inscrits, 3.892.085 se sont rendus aux urnes le jour du vote, ce qui donne un taux de participation de 55%.

Les voix exprimées s'élèvent à 3.820.825, alors que les bulletins nuls sont de l'ordre de 55.348 et les votes blancs : 15.912.

Parmi les voix exprimées, 2.777.931 (72.71%) ont été obtenues par Kaïs Saïed, alors que Nabil Karoui n'a récolté que 1.042.894 voix (27.29%).

Ainsi, Kaïs Saïed est proclamé définitivement vainqueur et devrait prêter serment devant l'Assemblées des représentants du peuple dans un délai de 10 jours, avant de prendre ses fonctions au Palais présidentiel de Carthage.

Les Tunisiens étaient appelés aux urnes pour élire un nouveau président de façon anticipée, suite au décès de Béji Caïd Essebsi le 25 juillet dernier, à l'âge de 92 ans et dont le mandat devait prendre fin en décembre 2019.

Kaïs Saïd, ancien professeur de droit constitutionnel et candidat indépendant au premier tour (parmi 26 autres), le 15 septembre dernier, avait obtenu 18.4% des voix, alors que son adversaire n'a obtenu que 15,6%.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın