Afrique

Tunisie: Ghannouchi dénonce un coup d'Etat constitutionnel

- Le président tunisien Kaïs Saïed a annoncé, au soir de ce dimanche, qu'il allait assumer le pouvoir exécutif, avec l'aide d'un chef du gouvernement qu'il nommerait et geler les pouvoirs du Parlement

Wejden Jlassi   | 26.07.2021
Tunisie: Ghannouchi dénonce un coup d'Etat constitutionnel

Tunisia

AA / Tunis / Wejden Jlassi

Le président de l'Assemblée des Représentants du Peuple (ARP) et chef du parti d'obédience islamique, Ennahdha, Rached Ghannouchi a dénoncé les décisions prises au soir de ce dimanche, par le président de la République, Kaïs Saïed, selon lesquelles il procède au gel des pouvoirs du Parlement et à la dissolution du gouvernement.

"Nous sommes très contrariés par ces décisions, parce qu'il s'agit tout simplement d'un coup d'Etat constitutionnel. Un putsch contre la révolution, les libertés générales et individuelles. Les institutions de l'Etat élues démocratiquement sont toujours en place : le Parlement, le Gouvernement et tout le reste. Nous estimons que l'interprétation de la Constitution faite par le président est totalement erronée. Son interprétation diffère de la réalité, car elle repose sur une lecture élémentaire du texte juridique, qui permet au président dans certaines conditions de prendre des décisions exceptionnelles", a-t-il expliqué.

Le titulaire du perchoir a ajouté que le président l'avait consulté et informé qu'il prendra des décisions dans le cadre de la Constitution, mais qu'il avait jugé que c'était une démarche naturelle.

"Nous pensons que ce qui se passe est un coup d'Etat constitutionnel, étant donné que la Constitution dispose, en cas d'état d'urgence, que le Parlement soit réuni en session permanente, sans procéder à la dissolution du gouvernement", a-t-il poursuivi.

A rappeler que lors d'une rencontre avec de hauts cadres sécuritaires et militaires, Kaïs Saïed a déclaré, dimanche soir, qu'il avait décidé de démettre le chef du gouvernement, Hichem Mechichi, de ses fonctions, qu'il allait assumer le pouvoir exécutif, avec l'aide d'un chef du gouvernement qu'il nommerait et geler les pouvoirs du Parlement pour une durée de 30 jours.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın