Afrique

Tunisie - Ennahdha : "Le bombardement de l'Académie militaire de Tripoli est un crime"

- Le bombardement a fait 30 morts et plus de 33 blessés.

Meher Hajbı   | 05.01.2020
Tunisie - Ennahdha : "Le bombardement de l'Académie militaire de Tripoli est un crime"

Tunisie

AA - Tunisie - Adel Thabti

Le mouvement tunisien “Ennahdha” a fermement condamné, dimanche, le bombardement de l’Académie militaire de Tripoli par les chasseurs de Khalifa Haftar faisant 30 morts et plus de 33 blessés.

Dans un communiqué rendu public, dont Anadolu a eu une copie, “Ennahdha” a “condamner fermement ce crime odieux qui équivaut à un crime de guerre”.

Le mouvement a exprimé sa pleine solidarité avec le gouvernement d’entente, reconnu par la Communauté nationale, et le peuple libyen tout en appelant à la fin de l'agression contre Tripoli.

Ennahdha a exhorté les parties libyennes à la raison et à faire preuve de sagesse, à renoncer au recours aux armes et à s'asseoir à la table de dialogue, a indiqué le communiqué.

Pour rappel, les milices de Hafter ont mené un raid contre l'académie militaire de Tripoli, dans la nuit de samedi à dimanche.

Le centre médical d'appui déployé sur le terrain par le ministère libyen de la Santé a annoncé que le bilan de l'attaque était de 30 martyrs et plus de 33 blessés.

La cadence des attaques, menées par les milices de Hafter contre des cibles civiles, a augmenté dernièrement, alors que les objectifs de son offensive, déclenchée le 4 avril 2019 pour prendre le contrôle de la capitale Tripoli, n'ont pu être réalisés.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın