Afrique

Tunisie: Arrestation d'un groupe armé accusé d'atteintes aux biens publics et privés

- Parmi les individus arrêtés une personne recherchée pour adhésion à une organisation terroriste, selon un communiqué de la Garde nationale tunisienne.

1 23   | 29.07.2021
Tunisie: Arrestation d'un groupe armé accusé d'atteintes aux biens publics et privés

Tunisia

AA/Tunis

Les autorités tunisiennes ont annoncé, jeudi, l'arrestation d'un groupe armé dans la capitale, Tunis, accusé d'atteintes aux biens publics et privés, dont une personne faisant l'objet d'un avis de recherche pour "adhésion à une organisation terroriste".

C'est ce qui est ressorti du communiqué publié par Houssem Eddine Jebabli, porte-parole de la Direction générale de la Garde nationale, sur sa page Facebook officielle.

Le communiqué précise qu'"une unité de la Garde nationale appuyée par une patrouille relevant du ministère de la Justice de la région de Mornaguia (dans la capitale Tunis), ont réussi hier soir à arrêter un groupe de 11 personnes".

"Parmi les individus arrêtés, une personne recherchée pour adhésion à une organisation terroriste (sans mentionner le nom de l'oganisation) qui a déjà écopé d'une condamnation à deux mois de prison, ainsi qu'un autre individu faisant l'objet de 4 avis de recherche pour des accusations de violence, de vol et d'évasion à la suite d'un accident de la circulation", rapporte la même source.

Le communiqué a également indiqué qu'"un pistolet calibre 09 mm avec 07 balles, un émetteur-récepteur radio mobile, une somme d'argent, une voiture avec une plaque d'immatriculation étrangère et une quantité de stupéfiants, ont été saisis au cours de cette opération".

"Après consultation du ministère public, j'ai autorisé l'ouverture d'une instruction judiciaire au sujet de la "formation d'un groupe pour porter atteintes aux biens publics et privés, port d'arme à feu sans permis, et possession de stupéfiants en vue d'en faire le trafic".

Depuis mai 2011, la Tunisie a été le théâtre d'actes terroristes qui se sont intensifiés en 2013 et en 2015, ayant entrainé la mort de dizaines de membres des forces sécuritaires et militaires, et de touristes étrangers.


*Traduit de l'arabe par Hend Abdessamad

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın