Afrique

Tunisie/ Affaire de lobbying : Saisie du serveur informatique du Mouvement Ennahdha

- Lors d’une descente effectuée au siège du Mouvement, dans la capitale Tunis

Fatma Bendhaou   | 26.10.2021
Tunisie/ Affaire de lobbying : Saisie du serveur informatique du Mouvement Ennahdha

Tunisia

AA / Tunis / Yusuf Celim

\Le serveur informatique du Mouvement Ennahdha, a été saisi, lundi, sur décision du juge d’instruction près le Pôle judiciaire, économique et financier de Tunis, d’après un communiqué publié par les services médias et presse près le Tribunal de première instance de Tunis.

Le communiqué, relayé par plusieurs médias tunisiens, a précisé que le juge d’instruction en question s’était rendu en personne dans le siège central d'Ennahdha, situé à Montplaisir dans la capitale Tunis, et avait procédé à la saisie du serveur informatique dont il est question.

D’après la même source, la saisie du serveur intervient dans le cadre de l’enquête sur l’affaire dite de « lobbying » intentée, en 2019, contre le Mouvement Ennahdha par l'homme politique tunisien et ancien ministre, Mohamed Abbou.

Elle fait suite aux investigations menées et qui ont révélé des suspicions de contacts, via des courriels, entre une société américaine de lobbying et Ennahdha, toujours d’après la même source.

« Des analyses techniques seront effectuées sur la base de données du serveur », ajoute la même source qui précise que l’enquête poursuit son cours.
A noter que le membre du bureau exécutif et chargé de communication au sein d'Ennahdha, Abdelfattah Taghouti, avait confirmé, lundi, dans une déclaration à la radio Mosaïque Fm (Privée), qu’une brigade de sécurité avait effectué une descente au siège d’Ennahdha pour enquêter sur l’affaire de lobbying dans laquelle le parti est accusé d’être impliqué.
D’autre part, l’organisation « I Watch » avait fait savoir, dans un communiqué publié, mardi, qu’elle avait porté plainte contre le Mouvement Ennahdha, pour « soupçon de financement de source inconnue, et signature de plusieurs contrats de lobbying avec des sociétés étrangères. »
D’après « I Watch », Ennahdha aurait signé deux contrats avec la société américaine Burson-Marsteller : Le premier avant la tenue de son dixième congrès en 2016 et le deuxième avant les élections municipales de 2018, outre la signature de deux autres contrats de lobbying qui auraient été conclus avant les élections de 2014 et 2019.

En octobre 2019, Mohamed Abbou avait déposé une plainte auprès du Pôle judiciaire, économique et financier, accusant Ennahdha d’avoir passé un contrat avec une agence de lobbying américaine avant les élections.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın