Afrique

Tunisie: 205 opérations d’immigration clandestine déjouées et 3 160 migrants arrêtés depuis début 2022

- Selon le ministère tunisien de l'Intérieur

1 23   | 22.04.2022
Tunisie: 205 opérations d’immigration clandestine déjouées et 3 160 migrants arrêtés depuis début 2022

Tunisia

AA/Tunis

Le ministère tunisien de l'Intérieur a fait savoir, jeudi, que 205 opérations d'immigration irrégulière depuis les côtes du pays en direction de l’Italie ont été déjouées, soulignant à cet effet que 3 160 migrants clandestins ont été arrêtés depuis le début de l'année 2022.

C’est ce qui ressort des déclarations du directeur de la Garde côtière, Walid Ben Ali, lors d'une conférence de presse organisée au siège du ministère de l’Intérieur.

« Pendant la période allant du 1er janvier au 20 avril (hier mercredi), 205 opérations d'immigration irrégulière vers l'Italie ont été déjouées », a déclaré Ben Ali.

« Au cours de la même période, 3 160 migrants ont été arrêtés, dont 2 249 étrangers et 911 Tunisiens », a-t-il ajouté.

Le directeur de la Garde côtière a expliqué que « 140 organisateurs d’opérations d’immigration irrégulière et intermédiaires, dont 8 étrangers, ont été arrêtés ».

Chaque semaine des tentatives de migration irrégulière vers l’Europe, notamment vers les côtes italiennes, sont déjouées par les forces sécuritaires et militaires tunisiennes, et des centaines de migrants sont interceptés et arrêtés à cet effet.

Récemment, la Tunisie a connu une augmentation remarquable des flux migratoires irréguliers vers l’Europe, notamment vers les côtes italiennes, à la lumière des répercussions des crises économiques et politiques dans le pays et dans divers pays de la région.

De son côté, le chef de la direction des frontières terrestres, Kaiser Safta, a indiqué lors de cette conférence de presse que 181 migrants, - ayant franchi les frontières terrestres tunisiennes de manière irrégulière -, et 272 personnes recherchées, ont été interpellés au cours de la même période (du 1er janvier au 20 avril).

Il a souligné que 1 961 procès-verbaux ont été dressés pour spéculation et monopolisation, ajoutant que 1 424 opérations de contrebande d'une valeur de 42,150 millions de dinars (soit 8,4 millions de dollars), ont été déjouées.


*Traduit de l’arabe par Majdi Ismail


Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın