Afrique

Togo : Mise en service d’un hôpital de référence à Lomé

- Ce complexe hospitalier innovant va desservir 30 à 40 % de la population togolaise avec ouverture sur la sous-région ouest-africaine.

Ekip  | 27.04.2023 - Mıse À Jour : 27.04.2023
Togo : Mise en service d’un hôpital de référence à Lomé

Togo


AA/Lomé/Alphonse LOGO

Un hôpital de référence a été mis en service, mercredi 26 avril, à Lomé, la capitale togolaise, dans le cadre des festivités marquant le 63e anniversaire de l’indépendance du Togo. L'établissement est baptisé « Dogta-Lafiè », qui veut dire « hôpital de la santé » en Moba et Nawda, deux langues parlées au nord du Togo.

La cérémonie de mise en service a été présidée par Faure Gnassingbé, le Président de la République togolaise.

Depuis la pause de la première pierre le 15 mai 2019, rappelait Ingrid Awade, directrice de la Caisse nationale de sécurité sociale togolaise, dans son discours de circonstance ce 26 avril, « cet hôpital était attendu pour améliorer l’offre des soins hospitaliers au Togo par des soins de santé de haute qualité et augmenter le niveau du plateau technique ». Il était surtout attendu « pour limiter les besoins en évacuations sanitaires et leurs corolaires en termes de coûts exorbitants, et pour contribuer à l’amélioration de l’ensemble du système hospitalier togolais ».

Pour y parvenir, la Caisse nationale de sécurité sociale togolaise s’est adjointe des investisseurs privés togolais pour mobiliser 15 milliards de Fcfa (25 millions USD), soit 12 milliards (20 millions USD) en investissements d’équipements médicaux, et 3 milliards (5 millions USD) en termes d’investissements fonctionnels.

Les travaux confiés à un cabinet d’architecture de droit belge, ont été effectués à 100 % par des entreprises togolaises.

Dogta-Lafiè est composé de 8 blocs sanitaires (un d’imagerie médicale et soins dentaires, un bloc consacré à la médecine, un bloc administratif, un bloc de chirurgie, un bloc femmes-mères-enfants, un bloc logistique et un bloc VIP), de 22 salles de consultations et de 160 lits et places.

Pour ce qui est des services et équipements, l’hôpital Dogta-Lafiè dispose d’un plateau technique d’imagerie de pointe, de six salles d’opérations dont deux hypers aseptiques selon les normes internationales. Il est aussi équipé d’une unité d’exploration fonctionnelle, d’un laboratoire polyvalent moderne et d’une pharmacie.


- Jusqu’à 200 000 patients pour la première année

La médecine générale et ses spécialités médicales, la chirurgie et ses spécialités chirurgicales, la gynécologie obstétrique, la pédiatrie néonatologie, la cancérologie, la cardiologie interventionnelle, un laboratoire de biologie et d’anatomopathologie, l’hospitalisation et une pharmacie intégrée, sont les différents services ou spécialités disponibles à Dogta-Lafiè dès cette ouverture officielle.

Cet hôpital de référence a une capacité de prise en charge estimée de 200 000 patients pour la première année et devrait créer pour commencer 500 emplois directs.

« Selon les indicateurs prévisionnels d’activités, l’hôpital Dogta-Lafiè va desservir 30 à 40 % de la population togolaise, et va drainer, du fait de sa tarification avantageuse et de la qualité des soins qui y sont attendus, une population nouvelle qui, précédemment ne s’adressait pas à nos hôpitaux » a ajouté Ingrid Awadé.

Elle a également indiqué que ce « cadre de soins qui n’a rien n’a envier en termes de référence aux hôpitaux étrangers » sera ouvert également aux populations de la sous-région ouest africaine. C’est pourquoi à très court terme, plusieurs autres travaux d’extensions sont prévus y compris « un héliport pour des évacuations héliportées qui viendront de l’extérieur ».

Dans son discours d’ouverture officielle, le ministre de la Santé, de l’Hygiène publique et de l’Accès aux soins universels, Prof. Mustapha Mjiyawa, a qualifié cet hôpital de « merveille sanitaire » en transmettant la gratitude et le remerciement du corps de la santé au Président Faure Gnassingbé, présenté comme le « véritable artisan de cet ouvrage ».

« Cet édifice servira de site à l’expression de l’art médical dans toute sa splendeur », a assuré Mustapha Mijiyawa

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.