Afrique

Tchad : 92 soldats tués dans une attaque de Boko Haram à l'ouest du pays

- 47 autres ont été blessés.

Sami Anwar Rashad Ahmed   | 25.03.2020
Tchad : 92 soldats tués dans une attaque de Boko Haram à l'ouest du pays

Dakar

AA / Tchad

Au moins 92 soldats tchadiens ont été tués dans une attaque du groupe terroriste Boko Haram contre une position militaire à Boma dans la région du Lac Tchad, à l'ouest du pays, a annoncé le Président Idriss Deby Itno, mardi.

L'attaque a eu lieu dans la nuit de dimanche à lundi selon les déclarations du président tchadien qui s'est déplacé sur les lieux pour superviser lui même les opérations militaires, selon les médias locaux.

"Nous avons perdu 92 de soldats et officiers, sans compter les 47 blessés", dans l'attaque qui a eu lieu dans la nuit de dimanche à lundi, a précisé Déby, ajoutant que "c'est la première fois que nous un nombre aussi important de soldats".

Il a souligné que les combats ont duré près de 5 heures dans la région.


"Je refuse cette défaite et la réplique doit être foudroyante", a-t-il ajouté.

Pour rappel, le président Déby avait limogé, fin janvier dernier, le chef d'état-major des armées, le général Taher Erda Tahiro, suite à une série d'attaques menées par l'organisation terroriste Boko Haram.

Le Tchad, tout comme les autres pays du Sahel, dont notamment le Niger, le Mali et Burkina Faso, subissent des attaques récurrentes depuis le début de l'année 2020, ce qui a coûté la vie à des dizaines de victimes et poussé un grand nombre d'habitants au déplacement.

Plus tôt, mardi, plus de 50 soldats nigérians ont été tués dans une autre attaque de l'organisation terroriste.

Selon des médias locaux, l'attaque a visé des dizaines de soldats dans le nord-est du pays.

Depuis 2009, la violence provoquée par le groupe Boko Haram a fait plus de 20 mille morts et le déplacement de milliers de Nigérians.

L'organisation a étendu ses attaques, depuis 2015, vers les pays voisins comme le Cameroun, le Tchad et le Niger. Plus de deux mille morts ont été enregistrés dans le bassin du Lac Tchad.

Boko Haram est une organisation nigériane armée, fondée en 2002, appelant à l'application radicale de la Chariâa (loi islamique) dans toutes les provinces, y compris celles du sud à majorité chrétienne.

En mars 2015, Boko Haram a déclaré son allégeance à l'organisation terroristes Daech.


Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın