Afrique

Soudan: 50 corps retrouvés dans une rivière à la frontière éthiopienne

- Selon un responsable soudanais cité par Associated Press

Adel Abdelrheem Humaida Elfadol   | 03.08.2021
Soudan: 50 corps retrouvés dans une rivière à la frontière éthiopienne

Sudan

AA / Khartoum

Les autorités de l'État de Kassala, dans l'est du Soudan, ont retrouvé cinquante corps des victimes de la guerre survenue dans la région éthiopienne du Tigré, flottant dans la rivière Tekezé, située à la frontière entre les deux pays, selon des médias internationaux.

C'est ce qui avait été rapporté lundi soir, par l'agence américaine Associated Press citant un responsable soudanais, dont le nom n'a pas été mentionné. Aucun commentaire n'a cependant été émis, dans l'immédiat, par les autorités à ce sujet.

Le responsable soudanais a fait savoir que quelques corps portaient des blessures par balle ou avaient les mains attachées.

Le Tekezé est un sous-affluent du Nil. Il prend sa source en Éthiopie et se jette dans l'Atbara au Soudan.

De son côté, l'agence de presse officielle soudanaise a rapporté que 94 nouveaux réfugiés de la région du Tigré étaient arrivés lundi, dans la zone de Basanda à Al Qadarif, sur la frontière avec l'Ethiopie.

Et d'ajouter que le nombre total des réfugiés qui avaient atteint la frontière de la région de Basanda est passé à 900.

Le 4 novembre 2020, des affrontements avaient éclaté dans la région, entre l'armée éthiopienne et le Front de libération du peuple du Tigré (FLPT), après l'entrée des forces gouvernementales dans la région, en réponse à une attaque ayant ciblé une base militaire.

Le 28 du même mois, l'Éthiopie avait annoncé la fin de l'opération du Maintien de l'ordre, en prenant le contrôle de toute la région, malgré les rapports faisant état de violations continues des droits humains dans la région, où des milliers de civils avaient été tués.

Cependant, les forces du Tigré avaient, en juin dernier, repris le contrôle d'une grande partie du territoire, dont sa capitale, Mekele, face au retrait des forces éthiopiennes et de l'annonce d'un cessez-le-feu unilatéral pour des raisons humanitaires.

*Traduit de l'arabe par Malèk Jomni

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın