Afrique

Sondage : 51% des Français défavorables à l'opération militaire au Mali

- Le pourcentage des Français plutôt favorables au maintien des troupes françaises au Mali, dégringole à 49% alors qu’il s’élevait à 73% en 2013 et à 58% en 2019.

Lassaad Ben Ahmed   | 12.01.2021
Sondage : 51% des Français défavorables à l'opération militaire au Mali

France

AA / Nice / Feïza Ben Mohamed

Interrogés par l’institut de sondages IFOP, 51% des français se prononcent globalement contre le présence militaire de leur pays au Mali dans le cadre de l’opération Barkhane.

Le pourcentage des Français plutôt favorables au maintien des troupes françaises au Mali, dégringole ainsi à 49% alors qu’il s’élevait à 73% en 2013 et à 58% en 2019 comme le rappelle le journal Le Figaro.

Dans le détail, 32% des sondés ne sont « plutôt pas » favorables à la présence militaire française sur place, tandis que 19% se disent « pas du tout » favorable.

Ce sondage, publié lundi par l’IFOP, intervenait dans un contexte particulièrement difficile pour les troupes françaises au Sahel.

Au moins trois attaques, revendiquées notamment par le GSIM (Groupe de Soutien à l’Islam et aux Musulmans), ont visé des soldats de Barkhane ces deux dernières semaines, occasionnant cinq décès et au moins six blessés au total.

Selon des rumeurs relayées par la presse nationale, le ministère français des Armées envisagerait d’alléger sa présence au Sahel, qui mobilise à ce jour pas moins de 5 100 soldats d’après les chiffres officiels.

À ce stade, pas moins de 50 soldats français ont perdu la vie au cours de l’opération Barkhane (initialement Serval entre 2013 et 2014).

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın