Afrique

Somalie: le directeur d’une importante radio tué dans un attentat-suicide à Mogadiscio

-Le mouvement armé « Al-Shabaab », affilié idéologiquement à Al-Qaïda a revendiqué la responsabilité de l’attentat-suicide.

Raşa Evrensel   | 21.11.2021
Somalie: le directeur d’une importante radio tué dans un attentat-suicide à Mogadiscio

Mogadişu

AA/Mogadiscio

Le directeur de « radio Mogadiscio », Abdiaziz Mohamud Guled, dit « Abdiaziz Afrika », a été tué dans un attentat-suicide revendiqué par le mouvement « Al-Shabaab », a annoncé samedi la télévision publique somalienne.

Sharmarke Mohamed Warsame, directeur de la télévision somalienne, a été blessé dans cette même attaque perpétrée par le mouvement rebelle affilié idéologiquement à « Al-Qaïda ».

« Nous sommes choqués par l’assassinat du directeur de radio Mogadiscio, Abdiaziz Mohamud Guled, et la blessure de notre directeur, Sharmarke Mohamed Warsame, dans un attentat-suicide lâche », a déclaré la télévision publique somalienne dans un communiqué.

De son côté, le mouvement rebelle « Al-Shabaab » a revendiqué l'opération et déclaré avoir « mené une attaque en représailles contre Abdiaziz Mohamud Guled, directeur de radio Mogadiscio, station de radio publique géré par le gouvernement somalien ».

« Le mouvement « Al-Shabaab », qui avait prêté allégeance à la mouvance Al-Qaïda, a ciblé samedi un véhicule transportant deux journalistes à Mogadiscio par un attentat-suicide. L’explosion a tué le directeur de radio Mogadiscio, et blessé le directeur de la télévision nationale somalienne », selon des responsables cités par le correspondant de l’Agence Anadolu.

Un peu plus tôt, ce samedi, la police somalienne a annoncé que deux journalistes avaient été blessés dans l'explosion d'une voiture piégée visant leur véhicule, près du siège du ministère de la Sécurité dans la capitale Mogadiscio.

Joint par téléphone, un officier de police a déclaré à l'Agence Anadolu que « la voiture piégée était stationnée près du siège du ministère de la Sécurité à Mogadiscio, et a explosé au passage du véhicule transportant les deux journalistes ».

« La voiture transportait deux journalistes réputés de médias d'Etat, dont le journaliste chevronné « Abdiaziz Afrika », qui a été grièvement blessé », a fait savoir l’officier de police sous couvert d’anonymat.

La Somalie demeure l’un des pays les plus dangereux au monde pour les journalistes. Cinquante professionnels de l’information y ont été assassinés au cours de la dernière décennie, soit près de la moitié de tous les reporters tués en Afrique subsaharienne pendant la même période, selon Reporters sans frontières (RSF).

Depuis des années, la Somalie mène une guerre contre les rebelles d’Al-Shabaab. Créé au début de 2004, ce mouvement a revendiqué de nombreuses opérations terroristes qui ont fait des centaines de morts.


*Traduit de l’arabe par Majdi Ismail





Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.