Afrique

RDC/Elections: l'Union africaine annule sa visite

Après proclamation des résultats définitifs de la présidentielle

Lassaad Ben Ahmed   | 21.01.2019
RDC/Elections: l'Union africaine annule sa visite

Congo, The Democratic Republic of the
AA / Kinshasa / Pascal Mulegwa

L'Union africaine (UA) a annulé sa mission prévue le lundi 21 janvier en République démocratique du Congo (RDC), après la proclamation par la Cour constitutionnelle congolaise de la victoire de l'opposant Félix Tshisekedi à la présidentielle, indique un communiqué de l'organisation continentale.

"Il convient de noter que la visite de la délégation de haut niveau qui devait se rendre à Kinshasa le 21 janvier 2019 a été reportée", ajoute le communiqué parvenu à Anadolu.

L’organisation panafricaine n'a fourni aucun détails sur l'annulation de la visite de cette délégation qui devait être composée notamment du president en exercice Paul Kagame (Rwanda), Cyril Ramaphosa (Afrique du Sud), Idriss Déby (Tchad), Denis sassou Nguesso (Congo) et de Moussa Faki Mahamat, chef de la commission de l'UA.

L'organisation avait relevé de "sérieux doutes" sur les résultats publiés par la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) et avait appelé à suspendre la publication des résultats définitifs. Kinshasa a rejeté cet appel, dénonçant une ingérence.

La Cour constitutionnelle congolaise a confirmé, dimanche, la victoire de Félix Tshisekedi "à la majorité simple".

Martin Fayulu, l'un des deux favoris de l'opposition, a contesté cette victoire qui, selon lui, est un "putsch électoral". Fayulu a, par la suite, revendiqué la victoire avec 61 % et annoncé qu'il est "désormais" le président "légitime" de la RDC.

Alors que Martin Fayulu a appelé la communauté internationale à ne pas reconnaître le président Tshisekedi, ce dernier a reçu les premières félicitations de dirigeants africains.

Prenant acte de la victoire de Félix Tshisekedi, la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC) a plaidé pour le «respect» de la «souveraineté» de la RDC.

Les présidents Uhuru Kenyatta (Kenya), John Magufuli (Tanzanie) et Pierre Nkurunziza (Burundi) ont également félicité Félix Tshisekedi.

Le président sud-africain Cyril Ramaphosa a félicité Tshisekedi tout en appelant "toutes les parties prenantes en RDC à respecter la décision de la Cour constitutionnelle".

Dans son communiqué, la Commission de l’Union africaine a appelé "tous les acteurs concernés" à œuvrer à " la préservation de la paix et de la stabilité ainsi qu’à la promotion de la concorde nationale".

Sauf changement de dernière minute, Félix Tshisekedi sera investi le mardi 22 janvier et va succéder à Joseph Kabila.

L’élection de Tshisekedi matérialise la première passation pacifique du pouvoir depuis l’indépendance de la RDC en 1960.
Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın