Afrique

RDC / Ebola : l'urgence sanitaire internationale prolongée de trois mois par l'OMS

- Le classement comme "urgence de portée internationale" de cette épidémie - qui a déjà fait 2 253 décès dans les provinces du Nord-Kivu, Sud - Kivu et Ituri dans l'est de la RDC- a été acté depuis juillet 2019 par l'OMS.

Lassaad Ben Ahmed   | 13.02.2020
RDC / Ebola : l'urgence sanitaire internationale prolongée de trois mois par l'OMS

Congo, The Democratic Republic of the

AA / Kinshasa/ Pascal Mulegwa

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) et ses experts ont décidé de prolonger de trois mois la qualification de l'épidémie d'Ebola comme une "urgence sanitaire internationale".

L'épidémie qui sévit en République démocratique du Congo depuis août 2018 a enregistré une baisse "sensible" du nombre de cas confirmés au cours des dernières semaines.

C'est au terme d'une réunion tenue mercredi à Genève émise en direct sur les plateformes numériques que cette décision a été prise. Le directeur général de l'OMS, Tedros Adhanom Gebreyesus, a indiqué que "l'épidémie doit continuer d'être une urgence sanitaire de portée internationale".

"Tant qu'il y aura encore un seul cas d'Ebola dans une région dangereuse et instable comme l'est de la RDC, le potentiel existe pour une épidémie bien plus grande", a-t-il ajouté tout en restant optimiste quant à la fin "imminente" et "totale" de l'épidémie.

Le classement comme "urgence de portée internationale" de cette épidémie - qui a déjà fait 2 253 décès dans les provinces du Nord-Kivu, Sud - Kivu et Ituri dans l'est de la RDC- a été acté depuis juillet 2019 par l'OMS, qui contribue activement dans la riposte.

Seuls trois cas confirmés ont été recensés la semaine dernière dans le territoire de Beni.

Pour déclarer la fin de la flambée meurtrière, les équipes médicales doivent confirmer 42 jours sans nouveau cas ni malade dans les centres de traitement.

Cette épidémie d'Ebola est la deuxième la plus meurtrière enregistrée depuis la découverte du virus en 1976 en RDC.

La plus grave épidémie avait touché plusieurs pays de l'Afrique de l'ouest en 2014, faisant plus de 11 000 morts.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın