Sante, Afrique

RDC / Covid-19 : prorogation de l'état d'urgence sanitaire

- Le Parlement accorde son feu vert au président Félix Tshisekedi pour la prorogation de l’état d’urgence sanitaire.

Lassaad Ben Ahmed   | 23.04.2020
RDC / Covid-19 : prorogation de l'état d'urgence sanitaire

Congo, The Democratic Republic of the

AA / Kinshasa / Pascal Mulegwa

L’Assemblée nationale et le Sénat de la République démocratique du Congo (RDC) ont accordé leur feu vert au président Felix Tshisekedi pour la prorogation de l’état d’urgence sanitaire déclaré le 24 mars dernier face à la pandémie de Coronavirus qui a déjà fait 25 morts parmi plus de 370 cas confirmés dans le pays.

Réunies séparément avec des effectifs restreints, députés et sénateurs ont voté un projet de loi après un débat houleux au cours duquel les députés se sont emportés contre une précédente ordonnance présidentielle, limitant la tenue des plénières ordinaires.

« Il nous semble vital de taire nos égos, de dépasser nos querelles du microcosme politique, d’éviter de voir des conflits et des complots partout, pour mettre en veilleuse nos différences ethniques, nos différences tribales, pour faire face à ce dangereux ennemi commun de l’humanité qu’est le Covid-19 pour le bien des Congolais », a déclaré la présidente de l’Assemblée nationale, Jeanine Mabunda, alors que le camp présidentiel non majoritaire au parlement s’opposait à la tenue d’un congrès, seul cadre au cours duquel le président de la République peut être mis en accusation.

Le camp de l’ancien président Joseph Kabila, resté majoritaire, accusait le Président Tshisekedi d’avoir violé la Constitution, en déclarant l’état d’urgence sans le feu vert du « congrès ».

La Cour constitutionnelle avait mis fin à la polémique, en prenant partie en faveur du président de la République, tout en évoquant une mesure « exceptionnelle ».

Après le feu vert du parlement, Tshisekedi est censé proroger l’état d’urgence qui expire à minuit. La nouvelle mesure prendra effet pour 15 jours.

L’équipe en charge de la riposte contre le Coronavirus en RDC a affirmé la semaine derrière « craindre le pire » entre la première et la deuxième semaine du mois de mai prochain, notamment dans la capitale Kinshasa où les mesures de distanciation sociale se sont « totalement relâchées ».

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın