Afrique

RDC : Bruno Tshibala restructure son gouvernement

En attendant la désignation d’un nouveau Premier ministre, Tshibala a fusionné des ministères et chargés certains ministres d'assurer des intérims

Lassaad Ben Ahmed   | 06.03.2019
RDC : Bruno Tshibala restructure son gouvernement

Congo, The Democratic Republic of the
AA / Kinshasa / Pascal Mulegwa

Le Premier ministre congolais Bruno Tshibala a restructuré son gouvernement, en mettant fin aux fonctions des ministres élus députés à l'issue des législatives du 30 décembre2018.

Dans une correspondance adressée aux membres de son gouvernement, mardi soir, Tshibala a justifié cette restructuration par un décret du Conseil d'État interdisant "le cumul de fonctions" exécutives et législatives en République démocratique du Congo (RDC).

Restructurant son gouvernement, Tshibala n'a pas admis de nouvelles personnalités. Il a fusionné 11 ministères en organisant des intérims.

Dans la nouvelle configuration du gouvernement démissionnaire, certains ministres vont assurer l’intérim dans d’autres ministères.

Azarias Ruberwa, ministre de réforme institutionnelle va diriger le ministère des Transports. La ministre des Droits humains Marie-Ange Moshebekwa sera également porte-parole du gouvernement.

Lisanga Bonganga, ministre des Relations avec le parlement va assurer l’intérim au sein du ministère de la Jeunesse, alors que Emery Okundji, ministre des PTNTIC prendra en charge le ministère de l’Enseignement primaire et secondaire.

Le ministre de l'habitat Lambert Matuku va désormais occuper deux ministères, à savoir le ministère du Travail et celui du Commerce extérieur.

Au ministère de l’Intérieur, Basile Elongo, jusque-là vice-ministre, va expédier les affaires courantes en l’absence de Henri Mova Sakani, élu également député national à Kinshasa.

Le ministère de le Justice a été fusionné avec la vice-primature des Affaires étrangères.

Celui de la Défense a été fusionné avec celui de la Fonction publique.

Henri Yav Mulang, ministre des Finances hérite le ministère des Mines.

Wivine Mumba ministre du Portefeuille va aussi diriger le ministère de l’Aménagement du territoire et de la rénovation de la ville.

Cette restructuration s'effectue alors que le président Félix Tshisekedi, au pouvoir depuis le 24 Janvier dernier en succession à Joseph Kabila, n'a pas encore nommé un nouveau Premier ministre pour la formation de son premier gouvernement.

Le Premier ministre sera nommé après identification de la majorité à l'Assemblée, bien que le camp Kabila a déjà revendiqué la majorité.

En attendant la formation d'un nouveau gouvernement, Tshisekedi continue à travailler avec l'équipe nommée par son prédécesseur, Joseph Kabila.
Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın