Afrique

RDC / Accident de Kinshasa : le bilan passe à 16 morts

- Cinq blessés qui étaient dans un « état critique » ont succombé.

Lassaad Ben Ahmed   | 17.02.2020
RDC / Accident de Kinshasa : le bilan passe à 16 morts Photo d'archives

Congo, The Democratic Republic of the

AA / Kinshasa / Pascal Mulegwa

Le bilan de l’accident de la circulation, survenu dimanche, dans la capitale de la République démocratique du Congo (RDC) est passé à 16 morts après le décès de cinq blessés qui étaient dans un « état critique », a affirmé le gouverneur de Kinshasa, lundi.

Après avoir fait la ronde sur le site de l’accident et dans les hôpitaux, le gouverneur Gentiny Ngobila a dit à Anadolu, avoir noté un bilan de « 16 morts et 48 blessés dont 30 déjà stabilisés ».

Le chef de la police de Kinshasa évoquait , dimanche, un bilan de 11 morts et 23 blessés.

L’accident a été causé par « un camion de type benne, en panne de frein, et qui a fini sa course sur tout ce qui était sur son passage », a expliqué le gouverneur, affirmant que « le conducteur a pris la fuite » après l’accident.

Le véhicule a emprunté une rue près du campus de l'université de Kinshasa.

Dimanche, quelques heures après l’accident, le camion était abandonné à côté de 5 véhicules (bus et voitures) fauchés.

Présent sur les lieux de l’accident, dimanche, le vice - premier ministre en charge de l'Intérieur et sécurité,Gilbert Kankonde, a envisagé des « mesures préventives » pour « éviter » les excès de vitesse sur cette rue, une pente entre l'université de Kinshasa et un carrefour très fréquenté.

Lundi matin, l’association congolaise pour l’accès à la Justice (ACAJ) a exigé « la démission immédiate » du ministre des Transports et Voies de Communication, pour « négligences coupables » dans l’exercice de ses fonctions.

Dans un communiqué , le président Félix Tshisekedi a présenté ses condoléances aux familles éplorées, tout en instruisant le gouvernement pour prendre en charge les familles éprouvées et diligenter une enquête pour « clarifier les causes » de cet accident mortel.

Plusieurs incidents de même nature se produisent régulièrement sur cette avenue asphaltée et considérée comme l’une des plus dangereuses de Kinshasa.

Ces accidents sont essentiellement causés par des problèmes techniques, d'imprudence des conducteurs et du mauvais état de la chaussée. Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın