Afrique

Rabat: les députés libyens examinent la formation d’une commission pour élaborer leurs propositions

- Lesquelles seront examinées lors de la session de consultations qui se tiendra dans la ville de Ghadamès (Libye), déclare à Anadolu le parlementaire libyen, Abdelwahab Zoulih.

Majdi Ismail   | 25.11.2020
Rabat: les députés libyens examinent la formation d’une commission pour élaborer leurs propositions

Morocco

AA/ Rabat

« Les discussions qui animent la session de consultations de la Chambre des représentants libyenne, tenue dans la ville de Tanger, au nord du Maroc, portent actuellement sur la création d’une commission parlementaire, pour élaborer les propositions des députés, lesquelles, seront examinées lors de la session qui se tiendra dans la ville de « Ghadamès » (450 km au sud-ouest de Tripoli) », a déclaré Abdelwahab Zoulih, membre de la Chambre des représentants libyenne à Tripoli.

Dans une déclaration accordée à l'Agence Anadolu (AA), Zoulih a également fait savoir que les discussions portent entre autres, sur le réexamen d’une nouvelle présidence de la Chambre des représentants à la place de celle qui se trouve actuellement à Tripoli (Ouest) et à Tobrouk (Est)

Une session de consultations se tient au Maroc depuis lundi, en présence de 140 parlementaires libyens et vise à unifier la Chambre des représentants libyenne, avec ses deux composantes qui se trouvent respectivement dans la capitale Tripoli (Ouest) et dans la ville de Tobrouk (Est).

Un communiqué au sujet de cette session sera émis ultérieurement a indiqué mercredi la même source.

Les conflits politiques constants en Libye depuis la chute du régime de Kadhafi en 2011 avaient conduit à la division du Parlement en deux Chambres, la Chambre des représentants de Tobrouk réunissant les membres soutenant la milice du général putschiste Khalifa Haftar et la Chambre des représentants de Tripoli qui réunit les députés du gouvernement légitime reconnu par l’ONU.

Actuellement, le nombre exact des parlementaires en Libye, demeure indéterminé, en raison des décès et des démissions individuelles de certains membres.

Parallèlement à la session de consultations tenue à Tanger, se poursuit mercredi, le troisième round du Forum de dialogue politique libyen, par visioconférence.

Le troisième round parachèvera les discussions sur les conditions de candidature et le choix de ceux qui occuperont les postes de Président du Conseil présidentiel, de vice-présidents du Conseil présidentiel, et de chef du gouvernement.

Les travaux du premier round du Forum de dialogue politique inter-libyen à Tunis, ont pris fin le 15 novembre, avec l’annonce de la date de l’organisation des élections législatives et présidentielle en Libye, prévue le 24 décembre 2021.

Les participants ont convenu de fixer les prérogatives du Conseil de Présidence et du gouvernement, alors que le deuxième round s’est tenu par visioconférence.

La Libye endure depuis des années une division dans ses organes législatif et exécutif, ce qui a provoqué un conflit armé, causant des pertes parmi les civils ainsi que d’énormes dégâts matériels.


Traduit de l’arabe par Majdi Ismail

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın