Afrique

Quotidien espagnol: Rabat convoque l'ambassadeur d'Espagne au Maroc

- Suite à l'accueil par l'Espagne du secrétaire général du Front ''Polisario'', Brahim Ghali, pour traitement médical. Cependant, les autorités marocaines n'ont émis aucun commentaire à ce sujet.

  | 25.04.2021
Quotidien espagnol: Rabat convoque l'ambassadeur d'Espagne au Maroc

Rabat

AA / Rabat

Rabat a convoqué l'ambassadeur de Madrid, Ricardo Diez-Hochleitner Rodriguez après avoir reçu dimanche le chef du "Polisario", Ibrahim Ghali, dans un hôpital espagnol, selon les médias espagnols.
Le journal espagnol "El Mundo", a rapporté les propos du ministère marocain des Affaires étrangères selon lesquels le Royaume aurait exprimé samedi son ''exaspération'' à l’ambassadeur d’Espagne pour ce qu’il a considéré comme un comportement ''injuste''.

Le quotidien a ajouté, dans ce sens, que le Maroc "ne sera pas indulgent sur la question de l'intégrité territoriale du Royaume (le territoire disputé du Sahara avec le Polisario)".

Jusqu'à 07 h 20 (GMT) dimanche matin, aucune déclaration officielle n'a été publiée par les autorités marocaines à ce sujet.

Cette convocation intervient deux jours après que la ministre espagnole des Affaires étrangères, Arancha Gonzalez Laya, ait confirmé le traitement médical de Ghali dans son pays, suite à sa contamination au coronavirus, précisant que les relations avec Rabat ''ne seront pas affectées'' par l’accueil du secrétaire général du Front Polisario.

Un conflit entre le Maroc et le "Polisario" portant sur la région du Sahara dure depuis 1975. Il a commencé après que l'occupation espagnole a mis fin à sa présence dans la région.

Le conflit s'est transformé en une confrontation armée, qui a duré jusqu'en 1991, et a pris fin avec la signature d'un accord de cessez-le-feu qui considérait Guerguerat comme une zone démilitarisée.

Rabat revendique son droit sur la région du Sahara et propose une autonomie étendue de la région sous sa souveraineté, tandis que le "Polisario" demande un référendum pour déterminer le sort du Sahara, proposition soutenue par l'Algérie, qui accueille des réfugiés de la région contestée.

* Traduit de l'arabe par Hajer Cherni.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın