Politique, Afrique

Protestations populaires au Soudan: 53 morts, 734 blessés (ministère soudanais de la Santé)

Human Rights Watch a, de son côté, publié un rapport le 18 avril, faisant état d’une centaine de décès parmi les manifestants soudanais.

Mohammed Maher Ben Romdhane   | 26.04.2019
Protestations populaires au Soudan: 53 morts, 734 blessés (ministère soudanais de la Santé)

Sudan

AA/Khartoum

Le ministère soudanais de la Santé a annoncé que les protestations populaires qui ont secoué la capitale Khartoum, de décembre 2018 à avril 2019, ont fait 53 morts et 734 blessés.

Babakar Mohamed Ali, directeur général des services de Santé à Khartoum, a ainsi affirmé au cours d’une réunion de coordination tenue jeudi dans la capitale soudanaise, que les centres hospitaliers du pays ont procédé à l’admission de 40 dépouilles alors que 13 autres décès ont eu lieu au cours de l'administration des premiers soins.

Human Rights Watch avait, de son côté, publié un rapport le 18 avril, faisant état d’une centaine de décès parmi les manifestants soudanais.

Le 11 avril courant, Omar el-Béchir a été destitué de la présidence par l’armée soudanaise, après 30 ans au pouvoir. Cette destitution est survenue à la suite de protestations populaires qui se sont poursuivies depuis la fin de l’année écoulée.

L’armée a formé un Conseil militaire de transition pour gérer l'Etat soudanais pour une période de deux ans. L'opposition, menée par le Rassemblement des professionnels soudanais, réclame la formation d'un Gouvernement civil de transition.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın