Afrique

Portrait : Oussama Mellouli, le marathonien de la mer

- Alors qu'il vient d'entrer dans l'histoire de la natation avec une 6e qualification consécutive aux Jeux olympiques, le nageur tunisien révèle, dans une interview accordée à l'AA qu'il vise à battre le record en participant à sept Jeux olympiques

Hend Abdessamad   | 21.07.2021
Portrait : Oussama Mellouli, le marathonien de la mer ( Yassine Gaidi - Anadolu Ajansı )

Tunis

AA/ Tunis/ Hend Abdessamad

En Tunisie qui dit natation dit Oussama Mellouli, le triple médaillé olympique et quatre fois champion du monde est le quatrième nageur de l'histoire à participer à six Jeux olympiques, le deuxième athlète ayant décroché une médaille d'or olympique de l'histoire de son pays, le sportif tunisien le plus médaillé aux Olympiades.

Le natif de la banlieue de Tunis se vante d'un grand palmarès d'une quinzaine de médailles mondiales dont cinq en or, une quinzaine de médailles méditerranéennes dont dix en or, quinze médailles d'or dans les jeux arabes et huit médailles d'or dans les jeux africains, un vrai collectionneur de médailles en petit et grand bassin, mais pas que, en eau libre aussi.

À l'âge de 37 ans, le 20 juin 2021, Mellouli est entré dans l'histoire de la natation avec une 6e qualification consécutive aux JO.

Aujourd'hui, 20 ans après sa première qualification, le champion olympique a accepté de partager son rituel sportif avec l'Agence Anadolu en l'accueillant à l'Hôtel Movenpick de Gammarth située dans la Banlieue Nord de la capitale, où il effectue son stage fermé.

À l'aube d'une belle journée ensoleillée, le nageur s'est réveillé pour démarrer sa journée type, à 6h du matin, Oussema était déjà dans la salle de musculation pour faire ses exercices pour un meilleur réveil musculaire avant d'attaquer sa nage quotidienne en mer.

Brun, de grande carrure avec un corps athlétique, tablette de chocolat et ceinture d'Apollon bien forgés, le requin de la mer comme on l'a souvent surnommé en Tunisie est sorti de l'eau après avoir nagé 10 kilomètres, le quota de son entraînement quotidien.

- Premier tremplin

L'homme des podiums nous fait part de sa première qualification aux Jeux Olympiques Sydney 2000 "je garde de très grands souvenirs j'étais le plus jeune participant avec l'équipe nationale de Tunisie, le rêve est né en Australie où j'ai pu croiser les géants des olympiades lors du plus grand événement sportif à l'échelle internationale, c'est là-bas que mes ambitions ont vu le jour et j'ai commencé à viser loin et rêver grand".

"Aujourd'hui, je suis à ma 6e participation, un record olympique en Tunisie, 4e nageur de l'histoire des JO à se qualifier pour la 6e fois consécutive, je commence déjà à viser les Olympiades Paris 2024 qui serait une 7e apparition, une première mondiale", a révélé le sportif hors norme.

Le multiple champion a connu une carrière sportive, riche en récompenses où il a pu vivre des moments historiques et euphoriques, cependant, un l'a marqué en particulier "j'ai vécu beaucoup de moments forts durant mon parcours, mais l'un des plus transcendants, c'étaient les jeux méditerranéens organisés ici dans mon pays devant mon public et ma famille et mon vrai le tremplin".

Les XIVᵉ Jeux méditerranéens se sont déroulés du 2 au 15 septembre 2001 à Tunis avec la participation de 3 041 athlètes.

- Mental en acier

Le nageur tunisien, qui sait parler d'abondance, revient sur ses premiers défis en natation, dès son jeune âge, à 7 ans, Mellouli a appris à se fixer des objectifs, à définir des focus et viser des records au collimateur, une approche qui a été ancrée par son premier coach "Mouldi Dahmen, un génie de planification, c'est une occasion de lui rendre hommage, j'étais tout petit quand il me parlait déjà d'objectifs avec une tablette de records, un calendrier préétabli pour fixer de meilleures performances tout au long de l'année, il a enraciné profondément en moi l'esprit de défi ce qui m'a beaucoup marqué" a affirmé le sportif trentenaire d'une voix nette.

Posé, sans gesticuler en parlant, le médaillé olympique nous a confié son hygiène de vie et sa journée type "je me réveille à 5 h du matin, je me prépare tranquillement pour commencer la journée, comme vous avez vu aujourd'hui beaucoup de travail à sec, beaucoup d'exercice cardio, l'effort d'un nageur demande de l'endurance et un grand conditionnement physique pour pouvoir nager entre 15 et 20 kilomètres quotidiennement, la natation est une discipline très difficile qui demande beaucoup de travail et de sacrifices".

"La discipline, la rigueur, le travail sont très importants dans la vie d'un athlète, s la récupération également, il faut savoir gérer son temps après l'effort, il y a la nutrition aussi et la sérénité psychologique, il faut être zen et bien dormir pour bien récupérer" a affirmé Oussema avec beaucoup de détermination.

En ajoutant avec inflexions, "il faut s'entourer de professionnels, on doit avoir une équipe et tout un écosystème autour de soi qui nous pousse vers l'avant, nous encourage, de vrai partenaire qui nous soutienne, j'ai eu la chance de travailler avec de très grands techniciens en Tunisie, en France et aux USA m'ont aidé à atteindre un grand niveau mondial et le podium olympique".

- L'héritage olympique

"L'ambiance des Jeux Olympiques est magnifique, les athlètes de toutes les disciplines sportives en provenance de tous les pays à travers le monde se réunissent au village olympique où tu peux croiser Djokovic en train de manger ou Federer, Nadal ou encore Kobe Bryant et LeBron James et toutes les grandes célébrités qui passent à la télé sont là, c'est fascinant, c'est une atmosphère unique qui fait le charme de cet événement ".

Et de rebondir "l'ambiance après les JO est également exceptionnelle, nous partons avec beaucoup de connaissances, des amitiés se forment entre les athlètes, nous avons également la chance de visiter le pays hôte, nous assistons aux compétitions des autres spécialités, nous encourageons nos compatriotes, c'est une expérience que je souhaite à tout athlète, avoir l'honneur de représenter sa nation et hisser très haut les couleurs de son drapeau".

- Édition spéciale

A chaque édition des Jeux Olympiques y a un sujet qui fait la Une de la presse, aujourd'hui, l'actualité est la pandémie de la Covid-19, s'agissant du déroulement de cette compétition, Oussema Mellouli a commenté avec beaucoup de faconde "le Japon organisera des Olympiades extraordinaires, je suis confiant que ce pays développé avec son peuple discipliné est un des meilleurs qui pourrait assurer dans cette situation critique et que tout se déroulera dans de bonnes conditions sanitaires, j'espère qu'il y aura pas de complications au sein de la délégation olympique tunisienne, je souhaite une bonne chance à tous".

Les Jeux Olympiques Tokyo 2020, prévus initialement en juillet dernier, ont été reportés comme plusieurs autres événements sportifs en raison de la pandémie.

La compétition aura lieu du 23 juillet au 8 août 2021, suivie des Jeux paralympiques du 24 août au 5 septembre 2021.


Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.