Afrique

Nigeria : Le chef de "Boko Haram" se suicide lors d'affrontements avec "Daech"

-Les autorités nigérianes ont confirmé que pour éviter d'être capturé, il a fait sauter le gilet explosif qu'il portait lors d'une confrontation avec des hommes armés affiliés à "Daech"

???? ????   | 21.05.2021
Nigeria : Le chef de "Boko Haram" se suicide lors d'affrontements avec "Daech"

Istanbul

AA / Lubna Kamal

Le "Wall Street Journal" américain a révélé, vendredi, que le chef du groupe "Boko Haram", Abu Bakr Shekau, s'était suicidé lors de confrontations avec un groupe affilié à l'organisation "Daech" en Afrique.

Le journal a décrit Shekau comme "l'un des terroristes les plus brutaux et les plus redoutables au monde" et un "chef de guerre fondamentaliste", car il a réussi à transformer "Boko Haram" d'un obscur groupe terroriste en une "armée djihadiste".

Selon le quotidien américain, la guerre du "chef terroriste" contre l'État nigérian a fait des dizaines de milliers de morts, et ses effets se sont étendus à quatre pays voisins.

Aucune confirmation officielle n'a encore été émise, jusqu'à 19h00 GMT, par le gouvernement nigérian ou par les organisations terroristes "Boko Haram" et "Daech", sur ce que le journal a rapporté.

Mais le Wall Street Journal a confirmé la mort de Shekau, après avoir été en mesure de consulter des appels interceptés entre rebelles discutant de son suicide pendant les affrontements, ainsi qu'un message audio d'un ancien médiateur entre Shekau et le gouvernement du Nigeria, faisant état de sa mort.

Le journal a souligné que ces appels ont été interceptés par l'agence d'espionnage ouest-africaine, mais sans préciser comment il a pu se les procurer.

Le quotidien américain cite 5 officiels nigérians (sans les nommer) qui confirment sa mort et expliquent que pour éviter d'être capturé, il a fait sauter le gilet explosif qu'il portait lors d'une confrontation avec des hommes armés affiliés à "Daech"

Shekau et ses partisans sont responsables de l'enlèvement d'environ 300 écolières dans une école de l'État de Borno, dans le nord-est du Nigeria, en 2014, et sa mort a été annoncée à plusieurs reprises depuis le déclenchement de la rébellion du mouvement en 2009.

Deux hauts responsables et médiateurs gouvernementaux ont déclaré que des centaines de combattants de l'organisation "Daech" en Afrique de l'Ouest, connue sous le nom de "ESWAP", sont arrivés dans le fief de Shekau, mercredi, dans la région de "Tombouctou" dans les forêts de "Sambisa", dans le nord-est du pays, selon la même source.

Les responsables ont ajouté qu'au cours des derniers mois, l'organisation "ESWAP" a réussi à rallier plusieurs collaborateurs de haut rang de Shekau, ce qui leur a permis de pénétrer ses défenses et a conduit à sa mort après qu'il ait fait exploser son gilet explosif lors de l'assaut mené contre lui.

Les violences perpétrées par "Boko Haram" ont fait plus de 20 000 morts, depuis 2009, et provoqué le déplacement de millions de personnes au Nigeria. L'organisation a, depuis 2015, lancé des attaques contre des pays voisins comme le Cameroun, le Tchad et le Niger.


*Traduit de l’Arabe par Mourad Belhaj

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın