Afrique

Niger : un rapport de l'ONU demande des réparations aux victimes de la colonisation française

-Notamment pour les exactions commises par la colonne Voulet-Chanoine.

Ekip   | 01.12.2021
Niger : un rapport de l'ONU demande des réparations aux victimes de la colonisation française

Niger

AA / Niamey / Kané Illa

Un rapport des Nations-Unies demande à la France de réparer les préjudices causés au Niger lors de la colonisation, notamment les crimes de sang commis par sa colonne dirigée par Voulet et Chanoine, a rapporté mercredi le journal électronique "afriquexxi.info" (indépendant).

"En juillet 2021 à New York, Fabian Salvioli, le rapporteur spécial des Nations Unies pour la promotion de la vérité, de la justice, de la réparation et des garanties de non-répétition a présenté un rapport intitulé [Mesures de justice transitionnelle et approches à adopter face au legs des violations graves des droits humains et du droit international humanitaire commises dans les contextes coloniaux]", a rapporté le media, ajoutant qu'au cours du même mois, "des représentants des communautés nigériennes concernés par la question se sont exprimées aux côtés de Salvioli lors d'un webinaire organisé à la New School de New York intitulé [Racial Violence and Colonial Accountabilities]".

Soulignant que ces représentants des communautés nigériennes ont "exigé des excuses publiques de la France ainsi qu'une enquête exhaustive sur ce qui s'est passé en 1899", le journal "afriquexxi.info" a rapporté que dans son rapport, l'expert de l'ONU a indiqué que "le transfert des richesses pendant les colonies et l'oppression raciste ont créé un héritage d'exclusion sociale, économique et culturelle dont les effets se font sentir depuis des générations".

Et le media britannique d'ajouter que Fabian Salvioli a "insisté également sur le fait que les réparations ne doivent pas et ne peuvent pas être déguisées en aide humanitaire, en assistance ou en coopération au développement et ainsi permettre d'éviter la question de reconnaissance des responsabilités".

L'expert onusien a aussi recommandé "la mise en place de mécanismes permettant de réparer le préjudice causé aux victimes et aux populations touchées", soutenant que "les États doivent garantir aux victimes de violation des droits humains liées au colonialisme et de leurs conséquences actuelles notamment l'oppression et la violence raciale, l'accès à un recours effectif devant les tribunaux nationaux, afin que les plaintes et les demandes de réparation pour le préjudice subi puissent être traitées sans obstacles juridiques ou procéduraux".

Rencontré par "afriquexxi.info", le sultan de Konni (région de Tahoua), un des principaux chefs traditionnels au Niger, a déclaré que la Voulet et ses hommes ont tué entre 7 mille et 15 mille personnes en trois jours, ajoutant que les massacres commis constituent un "crime contre l'humanité" pouvant être jugé par la Cour pénale internationale.

Le media a aussi rapporté le témoignage poignant de l'officier français envoyé à la recherche de la colonne Voulet-Chanoine, après que les rumeurs de ses atrocités soient parvenues à Paris, dans lequel l'officier déclare : "Vers midi, nous sommes arrivés à ce qui était le village de Koram Kalgo. Ce n'était plus que ruines fumantes. Un vieil homme assis dans les cendres nous a dit que les forces d'invasion étaient passées par là quatre jours auparavant. Deux petites filles d'environ 10 ans étaient suspendues à un arbre à l'entrée du village. Partout je voyais des cadavres d'hommes dans la fleur de l'âge, leurs grands boucliers gisaient à côté. Certains avaient eu le temps, avant de mourir, de trouver l'ombre d'un buisson touffu".

Le Niger fait partie des pays africains colonisés par la France. Dans la plupart des localités où elles sont passées, les troupes françaises ont rencontré des résistances des populations qu'elles ont réprimées dans le sang.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın