Afrique

Niger : la société civile "préoccupée" par la dégradation de la situation sécuritaire

-Elle appelle à un dialogue et à des manifestations nationales le 23 janvier.

Lassaad Ben Ahmed   | 09.01.2022
Niger : la société civile "préoccupée" par la dégradation de la situation sécuritaire

Niger

AA / Niamey / Kané Illa

Des organisations de la société civile nigérienne ont exprimé leur "préoccupation" face à la dégradation de la situation sécuritaire dans le pays.

"La situation sécuritaire dans le pays continue de se dégrader, notamment dans les régions de Tillaberi, Tahoua, Maradi et Diffa", ont déploré les associations "Notre Cause Commune", "Alternative Espaces Citoyens", "Tournons la Page Niger", "Alliance pour la Paix et la Sécurité", "Mouvement des Jeunes Républicains", "Mouvement nigérien pour la promotion des peuples et de la démocratie", "Réseau des organisations pour la transparence et l'analyse budgétaire" et "Comité de réflexion et d'orientation indépendant pour la sauvegarde des acquis démocratiques", dans une déclaration commune, vendredi.

Estimant que "d'autres régions du pays pourraient, à leur tour, être confrontées au phénomène de l'insécurité armée", les organisations signataires de la déclaration ont noté qu'en dépit de toutes les mesures prises, "les groupes armés non étatiques continuent de perpétrer des attaques meurtrières contre des civils et des éléments des forces de défense et de sécurité, enlèvent et prennent en otage des civils contre rançons, prélèvent des impôts, s'emparent du bétail, brûlent des greniers et des infrastructures sociales notamment des écoles, violent des femmes et des filles".

Invitant "les pouvoirs publics et tous les acteurs sociaux politiques à créer les conditions non seulement d'une concertation nationale inclusive autour des questions de paix et de sécurité dans l'espace sahélien", les organisations de la société civile ont lancé "un appel à la mobilisation générale pour une journée d'actions citoyennes le dimanche 23 janvier 2022 sur toute l'étendue du territoire national, à travers des initiatives locales diverses allant des manifestations pacifiques de rue, à des conférences publiques et des journées de réflexion sur des thématiques relatives à la situation socioéconomique, sécuritaire et politique de notre pays".

Depuis 2015, le Niger est confronté à une situation sécuritaire préoccupante avec des attaques de Boko Haram dans la région de Diffa (sud-est), des groupes terroristes basés au Mali dans les régions de Tillaberi (ouest) et Tahoua (nord-ouest) et des "bandits armés" sur la frontière entre le Nigeria et la région de Maradi (sud-est).

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın