Afrique

Niger : la cinéaste Aïcha Macky rafle trois prix au Festival de cinéma de Ouagadougou

-Dont celui de la meilleure réalisatrice d'Afrique de l'Ouest

Nadia Chahed   | 23.10.2021
Niger : la cinéaste Aïcha Macky rafle trois prix au Festival de cinéma de Ouagadougou

Niamey


AA/Niamey/Kané Illa

La cinéaste nigérienne Aïcha Macky a remporté, vendredi, trois prix au Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco).

"C'est une immense joie de recevoir ces trois prix", a déclaré la cinéaste dans un entretien accordé aux médias nigériens couvrant les activités du festival.

"Il s'agit du prix de la meilleure réalisatrice de l'Afrique de l'ouest (20 mille USD), du prix de la femme ambassadrice de la paix d'un montant (14 mille USD) et la mention spéciale du Conseil de l'entente regroupant les pays de l'Afrique de l'ouest ", a-t-elle expliqué.

"Le Fespaco 2021 vient d'honorer notre compatriote Aïcha Macky du prix de la meilleure réalisatrice espace Cédéao et du prix de la femme ambassadrice de la paix de l'Agence française de développement. Ces distinctions sont le fruit d'un travail qui fait la fierté du Niger", a réagi le président du Niger, Mohamed Bazoum, sur sa page Facebook.

La cinéaste nigérienne a été primée pour son documentaire d'une durée de 51 minutes dans lequel elle expose les mauvaises conditions de vie des jeunes, les poussant à l'extrémisme violent, dans sa ville natale de Zinder (sud-est) dont le documentaire porte d'ailleurs le nom.

Lancé en 1969, le Fespaco est un des plus grands rendez-vous du cinéma en Afrique. Il se tient tous les deux ans dans la capitale du Burkina Faso.

Pour l'édition de cette année, plus de 120 films ont été programmés dont des fictions, des documentaires et des séries télévisées.

Le grand prix du festival dénommé "Étalon d'or de Yennega" sera décerné ce samedi au cours de la cérémonie de clôture.

En 2019, c'est le réalisateur rwandais Joël Karekezi qui avait remporté le prestigieux prix, avec son film "The Mercy of the Jungle". L'égyptien Khaled Youssef avait remporté le deuxième prix "Étalon d'argent" avec son film "Karma" et le tunisien Mahmoud ben Mahmoud a reçu le troisième prix avec son film "Fatwa".

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın