Sante, Afrique

Maroc : entrée en vigueur d'une série de mesures anti-Covid ce vendredi soir

- Dont la nécessité de présenter un certificat de vaccination contre le coronavirus, ou une autorisation pour voyager entre les provinces

??? ?????? ?????? ???? ????   | 23.07.2021
Maroc : entrée en vigueur d'une série de mesures anti-Covid ce vendredi soir

Rabat

AA / Rabat

Une panoplie de nouvelles mesures anti-Covid entre en vigueur au Maroc, vendredi soir, dans le but d’endiguer la propagation du coronavirus.

Les nouvelles mesures comprennent un couvre-feu nocturne au niveau national de 23h00 (22h00 GMT) à 4h30 (3h30 GMT), selon un communiqué du gouvernement marocain, publié lundi dernier.

Les déplacements entre les préfectures et provinces sont conditionnés par la présentation du passeport vaccinal ou d’une autorisation administrative de déplacement, délivrée par les autorités territoriales compétentes.

Jeudi soir, le nombre total d’infections au coronavirus au Maroc a atteint les 567 758 cas, dont 9 517 décès, et 538 370 guérisons, selon le ministère de la Santé.

Le ministère a appelé toutes les catégories cibles dans le cadre de la campagne nationale de vaccination, en particulier les personnes à risque, à se faire vacciner.

À noter qu’au moins 21 307 782 personnes ont été vaccinées, dont 9 739 655 ont fait le rappel.

Il convient de rappeler que les mesures comprennent également l’interdiction des fêtes, des mariages, des obsèques, avec un maximum de 10 personnes lors de l’inhumation, des rassemblements et des activités en plein air de plus de 50 personnes, avec l’obligation de disposer d’une autorisation délivrée par les autorités locales en cas de dépassement de ce nombre. En plus du respect d’un maximum de 50 % de la capacité d’accueil dans les transports publics, dans les cafés et restaurants, et dans les piscines publiques.

Dans une déclaration à l’Agence Anadolu, Sofian Bouchkour, professeur d'Economie à l'université Mohammed I (est/étatique), a affirmé que le gouvernement avait pris ces mesures, à un moment où le secteur de l'organisation de fêtes et de mariages commençait à se redresser.

"Nous apprécions les mesures du gouvernement visant à préserver la santé des citoyens, mais si certaines décisions dans le passé étaient prises dans la précipitation, les décisions récentes ont été prises selon les travailleurs du secteur, de manière unilatérale», a-t-il ajouté.

Il a appelé à réhabiliter cette activité économique et autres activités, à se structurer, s'intégrer dans le tissu économique, et à s'immuniser contre les aléas de la situation sanitaire.

*Traduit de l'arabe par Wejden Jlassi

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın