Afrique

Mali : mise en place d'un "Comité d'orientation stratégique"

-Il est chargé de proposer des réformes politiques et institutionnelles.

Lassaad Ben Ahmed   | 20.04.2021
Mali : mise en place d'un "Comité d'orientation stratégique"

Mali

AA / Kané Illa

Le Premier ministre malien de la transition Moctar Ouane a officiellement installé, lundi à Bamako, le "Comité d'orientation stratégique" de la transition.

Cette installation a eu lieu au cours d'une cérémonie organisée dans les locaux de la primature.

Composé d'une cinquantaine de personnalités issues des partis politiques, de la société civile et du monde universitaire, le Comité d'orientation stratégique est un "organe consultatif" créé le 31 mars dernier pour "appuyer le Premier ministre dans sa réflexion pour l'action dans le cadre des réformes".

Dans le discours qu'il a prononcé au cours de la cérémonie, le Premier ministre Moctar Ouane a rappelé que le comité a pour mission "de définir le périmètre des réformes au regard du contexte et de la durée de la transition", ainsi que "de formuler des recommandations sur la base des réformes identifiées par le dialogue national inclusif et les journées de concertation nationale".

Il a expliqué que le comité est doté d'un groupe d'appui de six experts et d'un pool d'assistants qui composent son secrétariat permanent.

Le comité mis en place fera des propositions sur les réformes institutionnelles et politiques devant conduire le Mali à un retour rapide à l'ordre constitutionnel.

La mise en place de ce comité intervient au lendemain de la publication du calendrier électoral pour les futures élections.

Selon ce calendrier, le premier tour de l'élection présidentielle et des législatives aura lieu le 27 février 2022.

Les seconds tours sont prévus respectivement pour le dimanche 13 mars 2022 et le dimanche 20 mars 2022.

Le calendrier prévoit, en outre, l'organisation d'un référendum pour adopter la nouvelle constitution du Mali et des élections municipales avant la fin de l'année.

Le Mali a entamé une transition politique depuis septembre 2020, suite au coup d'État militaire qui a renversé le régime du président Ibrahim Boubacar Keita, le 18 août dernier.

Un président et un vice-président ont été nommés, appuyés par un gouvernement et un Conseil national de transition afin de concevoir et mettre en œuvre des réformes pour un retour à l'ordre constitutionnel.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın